Page:Collins - Le Secret.djvu/87

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Rosamond s’assit gaiement à la table, et trempa sa plume dans l’encrier avec un petit geste triomphal.

« Dans deux mois, s’écria-t-elle avec joie, je reverrai la vieille maison !… D’ici à deux mois, Lenny, nos pieds profanes soulèveront la poussière accumulée dans les appartements du nord !