Page:Colons Américains Procès-verbal Assemblée du 22 septembre 1789.djvu/11

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
9

confentement, ce qu'ils ſont en droit de réclamer & d'obtenir par la force même de la Loi.

"Veuillez-donc, Meſſieurs, jetter, ſur cette claſſe infortunée, des regards, que la Nature, la Bienfaiſance & l’Humanité doivent également attirer ; rappellez-vous qu'ils ſont hommes, Libres & Citoyens. N'oubliez pas qu'aux termes des plus anciennes Loix des Colonies, de l’Edit de 1685, les Affranchis doivent jouir de tous les droits de Citoyens ; admettez-les à une concurrence qui honorera votre juftice ; arrachez pour jamais les gens de Couleur à l’eſclavage : & cet aveu, cette déclaration de votre part enchaîneront pour jamais, des coeurs qui peuvent être aigris par l’injustice, mais que vos refus même ne pourront jamais aliéner".

M. de Joly a ajouté, que cette lecture avoit été ſuivie de quelques queſtions relatives à l’affranchiſſement abſolu des gens de couleur qui peuvent être encore dans l’eſclavage ;