Page:Conan - Si les Canadiennes le voulaient, 1886.djvu/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 7 —

M. Vagemmes

Oui, madame. Et je sais aussi que, pour guérir, il ne suffit pas de mettre le doigt sur le mal.

Mme Dermant

Évidemment, vos connaissances médicales sont à la hauteur des miennes. Mais, bien que nos plaies soient encore fraîches, qui voudrait se charger du traitement ?

M. Vagemmes

Je ne sais pas qui voudrait : mais qui devrait, je le sais bien ; et c’est aux Canadiennes que cela revient.

Mme Dermant

Vous voudriez nous donner la petite besogne d’assainir la politique et de régénérer la société ?

M. Vagemmes

Je voudrais vous mettre à tout soigner — même cette lèpre infâme de vénalité qui nous gagne.

Mme Dermant

C’est un peu fort, monsieur.