Page:Conan - Silhouettes canadiennes, 1917.djvu/40

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
35
louis hébert

rissait, les logeait, les entretenait, comme ses propres enfants, et tâchait de les instruire, de les préparer au baptême, préludant ainsi à l’œuvre apostolique de notre grande Marie de l’Incarnation. L’horrible malpropreté de ses filles adoptives ne rebuta jamais Marie Rollet : « Je vous supplie d’aimer les sauvages comme je les ai aimés », lui avait dit son mari mourant. Cette suprême recommandation, jointe aux paroles éternelles, lui donna un courage invincible.

Louis Hébert n’a pas de descendants de son nom [1] ; mais, par les femmes, sa postérité est innombrable. Beaucoup de nos familles les plus influentes se glorifient d’avoir pour ancêtre notre premier colon, et cette fierté est très légitime.

Hébert fut le meilleur auxiliaire de Champlain. Au prix d’effrayants sacrifices, il ouvrit la voie aux défricheurs. Il est à la tête de cette admirable armée de travailleurs qui ont transformé le pays, qui nous ont conquis une patrie plus grande que l’Europe.

Hébert défricha de ses mains le terrain où s’élèvent la basilique, l’archevêché et l’université. Sa maison fut le berceau du Séminaire. « Après Champlain, dit Ferland [2], ce fut Louis Hébert qui prit la plus grande part à l’établissement de Québec, à l’avancement de la colonie. »

Cependant jusqu’ici qu’a-t-on fait pour honorer, pour populariser sa mémoire ?… Cherchez à Québec une inscription, quelque chose qui rappelle son héroïque initiative, son labeur surhumain ? Rien… Pas même une petite plaque de marbre à l’endroit où s’élevait sa maison !

  1. Guillaume Hébert épousa, en 1634, Hélène Desportes, fille de Pierre Desportes. Il en eut deux filles et un fils qu’il nomma Joseph… Il mourut en 1639. — Joseph Hébert épousa Charlotte de Poitiers. Il périt dans une expédition contre les Iroquois et ne laissa pas d’enfants.
  2. Cours d’Histoire du Canada.