Page:Condillac - Traité des sensations, 1754, tome II.djvu/141

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée




De la chaîne des connoiſſances, des abſtractions & des deſirs, lorſque la vue eſt ajoutée au toucher, à l’ouie & à l’odorat. Idée principale, à laquelle les Senſations de la vue ſe lient.

Nous avons prouvé que ce ſont des jugemens qui lient aux Senſations de lumiere & de couleur les idées d’eſpace, de grandeur & de figure. D’abord ces jugemens ſe font à l’occaſion des corps, qui agiſſent en même-tems ſur la vue & ſur le tact : enſuite ils deviennent ſi familiers, que la Statue