Page:Condillac - Traité des sensations, 1754, tome II.djvu/145

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


i l’imagination ceſſera-t-elle de retracer les couleurs avec la même vivacité ; parce que, plus il eſt facile de ſe procurer les Senſations mêmes, moins on s’exerce à les imaginer.

Empire des ſens les uns ſur les autres. Enfin la Statue capable d’attention par la vue, ainſi que par les trois autres ſens, pourra ſe diſtraire des ſons & des odeurs, en s’appliquant à conſidérer vivement un objet coloré. C’eſt ainſi que les ſens ont les uns ſur les autres le même empire, que l’imagination a ſur tous.

Chapitre 10