Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 23, 1845.djvu/277

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


faire, j’examinais la manière dont les Anglais répondaient au feu de leurs ennemis. Pendant que j’étais près du grand mât, dans la batterie qui n’était pas engagée, Marbre me découvrit au milieu de la fumée, et vint me parler.

— Ces Français se battent comme des lions, me dit-il ; un boulet vient de traverser la marmite du cuisinier ; en voilà un autre qui perce la chaloupe de part en part. Dieu me pardonne ! si ces gaillards-ci ne se remuent pas vivement, nous pourrions bien être frits ; et vous conviendrez, Miles, que ce serait bien dur, quand c’est un Français qui tient la queue de la poêle. La petite Kitty elle-même me montrerait au doigt.

— Songez, Moïse, que nous ne sommes que des passagers ; et que peu nous importe la défaite ou la victoire, puisque l’honneur de notre pavillon n’y est pas intéressé.

— Je n’en sais trop rien, Miles : passager tant que vous voudrez, je ne me soucie pas d’être battu. — Tenez ! regardez donc ! — encore quelques dragées comme celles-là, et la moitié de nos canons seront réduits au silence.

Deux boulets avaient porté en même temps, au moment où Marbre s’était interrompu ; l’un d’eux avait fracassé le contour d’un sabord, tandis que l’autre étendait sur le pont quatre des hommes qui servaient la pièce. Un officier arracha la mèche de la main d’un des matelots tombés, souffla dessus pour la ranimer et la mit sur l’amorce. Au moment où le canon bondit en arrière, l’officier tourna la tête pour voir où il pourrait trouver des hommes pour remplacer ceux qui avaient été tués ou blessés. Ses regards tombèrent sur nous. Il ne dit rien, mais il avait été compris.

— Me voilà, me voila, Monsieur, dit Marbre en ôtant précipitamment sa veste et en jetant sa chique ; je suis à vous.

J’hésitais si je lui ferais quelques remontrances ; mais il était déjà à l’ouvrage ; et, ravi de son zèle, l’officier lui frappa sur l’épaule et l’installa en qualité de chef de pièce. Craignant que la contagion ne me gagnât, je me hâtai de remonter l’échelle, et je me retrouvai sur le gaillard d’arrière. Le vieux capitaine félicitait son équipage en agitant son chapeau. Le grand mât de hune des Français venait de tomber. Ce n’était pas le moment de faire mon rapport, et il n’en fut pas question. J’allai donc jusqu’à la lisse de couronnement, pour ne pas gêner les mouvements, et pour faire mes observations aussi loin