Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 23, 1845.djvu/41

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


terme de notre destination. Après un débat assez animé, je parvins à convaincre mon compagnon que ce ne serait pas le parti le plus sage de commencer par rosser d’importance l’homme d’affaires, ce qui lui semblait le début tout à la fois le plus simple et le plus convenable. Il fut arrêté, par exemple, qu’il se présenterait comme le fils de mistress Wetmore, titre qui lui donnait le droit de demander toute espèce d’explications.

— Je vois d’ici ce que doivent être ces usuriers, comme vous les appelez, Miles, dit Moïse ; c’est quelque chose comme les prêteurs sur gages, n’est-ce pas ? En voilà qui pressurent les pauvres marins, et j’en sais quelque chose pour avoir eu une fois affaire à eux ! oui, oui, je débuterai par intimer au vieux coquin que je suis Van Duzer Oloff Marbre Wetmore Moïse, — il choisira le nom qu’il voudra, et je soutiendrai mes droits d’une manière qui l’étonnera. Mais vous, que ferez-vous pendant ce temps ?

Je réfléchis que si je pouvais amener Marbre à employer une sorte de stratagème, il en résulterait ce bon effet qu’il n’aurait pas recours aux voies de fait, vers lesquelles je ne le voyais que trop pencher, et que je redoutais un peu. Voici donc ce que j’imaginai.

— Vous me présenterez, lui dis-je, simplement sous le nom de M. Miles Wallingford, mais avec une certaine solennité, de manière à laisser croire à ce M. Van Tassel que je suis une espèce d’avocat ; cela pourra le tenir en respect et l’amener plus facilement à composition. Ne dites pas que je suis avocat, ce serait mentir ; et puis il serait trop honteux ensuite d’être obligé de se rétracter, quand la vérité viendrait à être connue.

Marbre saisit la balle au bond, et cette idée lui sourit beaucoup, quoiqu’il affirmât qu’il était impossible de jouer le rôle d’avocat sans mentir un peu, et que la vérité était beaucoup trop bonne pour un de ces usuriers infernaux. Cependant je le raisonnai si bien qu’il se rendit, et nous étions bien convenus de nos faits au moment où nous arrivâmes à la porte de la maison.

Il n’y avait dans la résidence de l’écuyer Van Tassel rien qui dénotât l’usurier rapace, si ce n’est un certain air de négligence à l’extérieur. Ses amis prétendaient que c’était le résultat de son indifférence pour les apparences, mais la multitude l’attribuait plus justement à la parcimonie. Quand l’âme elle-même est absorbée dans l’occupation mécanique d’entasser or sur or, l’esprit recule à