Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 24, 1846.djvu/50

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— Je dis que vous le verrez dans dix, cinq minutes. Il a envoyé Nick devant lui, pour empêcher la mère de trop pleurer.

Maud fit entendre une exclamation puis l’ardente jeune fille descendit rapidement la pelouse, son chapeau tombant sur ses épaules, et ses beaux cheveux flottant en longues tresses dorées. Elle volait plutôt qu’elle ne courait dans la direction du moulin, où l’on pouvait voir Robert qui s’avançait précipitamment à sa rencontre. Soudain la jeune fille s’arrêta, se jeta sur un tronc d’arbre, et cacha sa figure dans ses mains. Quelques instants après elle était dans les bras de son frère. Ni madame Willoughby, ni Beulah n’imitèrent l’impétueux mouvement de Maud ; mais le capitaine, le chapelain et même Jamie Allen s’avancèrent rapidement à la rencontre du jeune major. Dix minutes après, Robert Willoughby était pressé sur le cœur de sa mère puis vint le tour de Beulah ; après quoi, la nouvelle s’étant répandue dans la maison, le jeune homme eut à recevoir les félicitations de Mary, des deux briseuses, des deux Plines et de tous tes chiens. Plus d’un quart d’heure se passa dans le tumulte avant que l’ordre se rétablît dans la hutte. Et encore, pendant tout le reste de la journée, il y eut une certaine excitation, résultat nécessaire de l’arrivée soudaine d’un nouveau personnage dans un établissement solitaire, surtout quand ce personnage est le fils unique et l’héritier de la maison. Bientôt toute la famille fut réunie dans le parloir, et le major Willoughby put se régaler d’une excellente tasse de thé avant le coucher du soleil. Le chapelain voulut se retirer par discrétion mais le capitaine s’y opposa, voulant que tout se passât comme si son fils était un hôte ordinaire.

— Comme le garçon est grandi ! s’écria le capitaine, les yeux pleins de larmes qu’il s’efforçait en vain de dissimuler.

— J’allais faire la même remarque, dit le chapelain ; je pense vraiment qu’il est tout à fait aussi grand que vous, mon cher monsieur.

— Sans aucun doute, Woods, et il est plus grand dans un sens, car il est déjà major à l’âge de vingt-sept ans, et je ne pus atteindre ce grade qu’à deux fois cet âge.

— Cela tenait, mon cher monsieur, répondit promptement le fils avec un léger tremblement dans la voix, à ce que vous n’aviez pas un aussi bon père que celui que le ciel ma donné, ou du moins un père aussi bien pourvu des moyens d’acquérir une commission.