Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 27, 1847.djvu/171

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


venait de faire. Un philosophe politique de notre pays aurait pu cependant expliquer cette apparente contradiction par « l’esprit des institutions. » Mais si l’on eût demandé à Hughes Littlepage de résoudre la difficulté, il aurait pu répondre que « le peuple » de Ravensnest voulait le forcer de vendre des terres qu’il ne voulait pas lui vendre, quelques gens même voulant ajouter à la vente forcée des conditions de prix qui lui déroberaient la moitié de sa propriété ; et que ce que les philosophes d’Albany appelaient « l’esprit des institutions, » était en fait « l’esprit du diable », que les institutions étaient précisément destinées à réprimer !

Enfin la cloche sonna ; et la foule commença à se porter vers « l’église » ; quoiqu’on eût changé ce terme trop épiscopal en celui de meeting-house[1], ce bâtiment étant alors consacré aux dissidents. Ce n’était plus celui qui avait été construit dans l’origine, et à l’édification duquel j’avais entendu dire que ma grand’mère, alors jeune fille de quinze ans, s’était fait remarquer par son courage et son intelligence. Le nouveau bâtiment était construit avec beaucoup plus de prétention, quoique le bon goût pût y trouver plus d’une chose à reprendre.

Nous entrâmes pêle-mêle, hommes, femmes et enfants, mon oncle Ro, M. Warren, Mary, Sénèque, Opportunité et moi, tous enfin, excepté les Indgiens. Ces sauvages restèrent en dehors, et toute l’audience se trouvait assemblée dans un profond silence. L’orateur était sur une espèce d’estrade, flanquée des deux côtés par deux ministres ; de quelle secte ? c’est ce que j’ignore. M. Warren et Mary avaient pris un siège près de la porte. Je vis qu’il semblait mal à l’aise lorsque l’orateur s’avança sur l’estrade, accompagné des deux ministres. Bientôt il se leva, et, suivi par Mary, il sortit précipitamment. En un instant, je fus à ses côtés, car je dus croire qu’une indisposition était la cause, de cet étrange mouvement. Heureusement, en ce moment, toute l’audience se leva en corps, et l’un des ministres commença une prière.

Les Indgiens s’approchèrent alors autour du bâtiment et tout contre les fenêtres ouvertes, dans une position qui leur permettait d’entendre tout ce qui se passait. Je sus depuis que cet arrangement avait été fait par suite d’une convention avec ceux de l’intérieur, un des ministres ayant positivement refusé d’adresser aucune

  1. Lieu de réunion.