Page:Cooper - Œuvres complètes, éd Gosselin, tome 27, 1847.djvu/48

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ment, et comme ces demoiselles ne voulaient pas qu’elle y allât seule, elles sont toutes avec elle.

— Et vous avez pu souffrir, vous, Jack Dunning, qu’elles allassent, sans être accompagnées, dans un pays en rébellion ouverte ? dit mon oncle d’un ton de reproche.

— Allons, allons, Hodge Littlepage, ceci est très-sublime en théorie, mais pas si facile en pratique. Je ne suis pas allé avec madame Littlepage et son jeune essaim, par la bonne et substantielle raison que je ne me soucie pas d’être goudronné et emplumé[1].

— Alors vous leur laissiez courir le risque d’être goudronnées et emplumées à votre place ?

— Mon cher Ro, vous pouvez dire tout ce que vous voudrez sur le jargon des prétendus amis de la liberté qui veulent nous empêcher d’être libres ; vous pouvez dire ce que vous voudrez sur l’inconséquence de ceux qui crient à la féodalité, à l’aristocratie, à la noblesse, au moment où ils demandent pour eux-mêmes des droits et des privilèges exclusifs ; vous pouvez dire ce que vous voudrez sur l’improbité, l’envie, ce vice dominant en Amérique, la friponnerie et l’égoïsme, et je vous servirai d’écho ; mais ne dites pas qu’une femme puisse craindre aucun danger sérieux de la part d’une réunion d’Américains, fussent-ils des anti-rentistes et même des Peaux-Rouges déguisés.

— Je crois, après tout, que vous avez raison, Jack. Pardonnez ma vivacité mais j’ai été longtemps dans le vieux monde et dans un pays où des femmes ont été conduites à l’échafaud pour leurs opinions politiques.

— Parce qu’elles se mêlaient de politique. Votre mère ne court aucun danger sérieux, quoiqu’il faille du cœur à une femme pour en être persuadée. Il y en a peu dans l’État, et encore moins de son âge, qui eussent osé ce qu’elle a fait ; et cela fait honneur à ces demoiselles de se tenir auprès d’elle. Les jeunes gens de la ville se désespèrent à l’idée de savoir que trois aussi charmantes créatures s’exposent ainsi aux insultes. Votre mère a été assignée.

— Assignée ! À qui doit-elle quelque chose, ou que peut-elle avoir fait pour provoquer cette indignité ?

— Vous savez, ou vous devriez savoir, Littlepage, comment se

  1. Les anli-rentistes barbouillaient de goudron le corps nu de leurs victimes et les couvraient ensuite de plumes.