Page:Corneille Théâtre Hémon tome1.djvu/376

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


CHIMÈNB.

Rodigue a du courage.

l'infantb. Il a trop de jeunesse.

CHIMÈNR.

Les hommes valeureux le sont du premier coup

l'infante.

Tu ne dois pas pourtant le redouter beaucoup :

Il est trop amoureux pour te vouloir déplaire, 485

Et deux mots de ta bouche arrêtent sa colère.

S'il ne m'obéit point, quel comble à mon ennui I

Et s'il peut m'obéir, que dira-t-on de lui?

Etant né ce qu'il est, souflfrir un tel outrage!

Soit qu'il cède ou résiste au feu qui me l'engage, 490

Mon esprit ne peut qu'être ou honteux ou confus

De son trop de respect, ou d'un juste refus.

l'infante.

Chimène a l'âme haute et, quoiqu'intéressée, Elle ne peut souflfrir une lâche pensée ;

483. M. Géruzez remarque finement que ce vers reproduit, en l'affaiblissant' l'idée du vers 409, qui reproduisait à son tour l'idée'du vers 406, plus énergique- raent exprimée. Il nous semble pourtant qu'on éprouve quelque plaisir à voir Chimène panser, à l'entendre parler.sauf la différence de ton, comme avait pensé et parlé Rodrigue. C'est une sorte d'intuition du cœur : il lui suffit de savoir que « Rodrigue a du courage » pour deviner tout ce qui s'est passé.

487. Comble d'ennui, expression qui reparaîtra au vers 1599. On sait déjà, par plusieurs exemples, quel était le sens très fort du mot ennui.

488. Cette préoccupation de l'honneur et même du qu'en-dira-t-on, est un des traits essentiels du caractère de Chimène : elle n'ose espérer que Rodrigue loi obéisse, parce qu'elle lui en voudrait presque de lui avoir obéi.

489. Var. Sonffrir nn tel affront, étant né gentilhomme !

Soit qa'il cède ou résiste an fea qui le consumme... (1617-44.)

Étant né ce qu'il est, étant d'une si haute naissance.

Je n* pais jeter l'œil sar ce que je suis née

Sans voir que de périls snivront cet byménée. {Tite, 1133.)

492. Ce passage est un de ceux qui indignent le plus Scudéry contre cetta fllle « dénaturée », et l'Académie lui donne raison au fond, raaisrré qiielquef réserves indulgentes. C'est ne pas comprendre l'esprit dont la pièce entière esl pénétrée, et cette suprématie de l'honneur qui s'impose à tous. Voyez l'Intro» duction, p. 67-73.

493. Var. Chimène est générease, et, quoiqn'intéressée.

Elle ne peat loaffrir une 14eta4 pensée.