Page:Corneille Théâtre Hémon tome1.djvu/379

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ACTE II, SCÈNE V 205

Porte-lui du respect, puisqu'elle m'est si chère.

Ma vertu la combat, mais malgré moi j'espère;

Et d'un si fol espoir mon cœur mal défendu

Vole après un amant que Chimène a perdu. 520

LÉONOR.

Vous laissez choir ainsi ce glorieux oourage, Pt la raison chez vous perd ainsi son usage?

l'infante.

Ah ! qu'avec peu d'effet on entend la raison.

Quand le cœur est atteint d'un si charmant poison !

Et lorsque le malade aime sa maladie, 525

Qu'il a peine à souflFrir que l'on y remédie !

LÉONOR.

Votre espoir vous séduit, votre mal vous est doux ; Mais enfin ce Rodrigue est indigne de vous.

l'infante.

Je ne le sais que trop; mais si ma vertu cède,

Apprends comme J'amour flatte un cœur qu'il possède. 530

Si Rodrigue une fois sort vainqueur du combat, Si dessous sa valeur ce grand guerrier s'abat,

Vons me montrez en rain par tout ce vaste empire

L0« ennemis de Dieu pompeux et florissants. {Potyeucte, 1118.)

On le verra bientôt, pompeux en cette ville.

Marcher encor chargé des déponilles d'aatrai. (Boileaa, Satire 1.)

SSO. Dans l'Illusion comique (v. 219), Corneille fait dire à un père qui revoit •on fils après une longue séparation :

dieox I je sens mon ftme après lai s'envoler.

521. Sur choir, voyez la note du vers 382 et sur courage pour cœur, celle du Tors 594.

522. « M. Aimé Martin fait ici la remarque suivante : « On dit bien d'une personne qu'elle perd l'usage de sa raison ; mais la raison qui perd l'usage de sa raison, cela n'est pas supportable. Comment l'Académie n'a-t-elle pas signalé cette faute? » Simplement parce qu'elle n'existe pas. En effet, il ne s'agit point de la raison qui perd l'usage de sa raison, mais de la raison qui perd l'utilité

au'elle a, qui ne sert plus à rien. Quoi de plus clair, et comment voir là uo* i/Gculté? » (M. Marty-Laveaui.)

525. Var. Alors que le malade aime M maladie. (16S7-U.)

Var. Sitôt que l« malade aime sa malii>lie. (1648-60.)

536. Var. II ne peat pins soalTrir que l'on y remédie. (1637-56.^

528. Var. Mais tonjonrs ce Rodrigue est indigne de voas. (1637-56.)

532. Dessous, prépoiition, pour sous, se retrouvera au vers 1527, Un a déjà vu •ITon verra des exemples de de$sus, pour sur, et de dedans pour dan». Vauge-

�� �