Page:Corneille Théâtre Hémon tome1.djvu/83

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


SUR LES COMÉDIES lxix

adresse quon iiii faisait un grief : après la Galerie du Palais, on avait vu la Suivante, dont la scène, sans être aussi précise, était encore à Paris, et où les rivaux se donnaient rendez-vous, pour vider leur querelle, près de ce château de Bicêtre S devenu, sous Louis XIII, un asile de vieux soldats, en attendant, la construc- tion d'un Hôtel des Invalides, déjà projeté ; après la Suivante, la Place Royale transportait le spectateur dans ce quartier du beau monde, faubourg Saint-Germain du temps, récemment achevé. Le croirait-on? ce provincial en vint à mériter l'accusation d'être ou de paraître trop Parisien., « Il a fait voir, s'écriait-ou 2, une

>lélite, la Galerie du Palais et la Place Royale, ce qui nous faisait

espérer que Mondory annoncerait bientôt le Cimetière Saint-Jean, la Samaritaine et la Place aux Veaux. >-

L'auteur du Cid ne dut pas se sentir atteint par de telles cri- tiques, car, dans le Cid même, si ce qu'il y a de grand et de vraiment durable s'imposait aux bons esprits, les esprits super- ficiels, dans l'admiration desquels il entre toujours une part de mode, voyaient, cherchaient, aimaient surtout les allusions iné- vitables, les traits empruntés aux mœurs contemporaines. Qui ne sait avec quelle habileté suprême Corneille a su mêler aux séduc- tions naturelles du sujet le plus héroïque, l'attrait passager des questions relatives au point d'honneur? Il n'y a pas une seule de ses comédies antérieures à 1636 d'où cet intérêt actuel soit absent. Une provocation en duel, un « appel », comme on disait alors, semble le dénouement aécessaire de toute rivalité. Souvent même, il y a double appel : c'est ainsi que, dan5 la Veuve, Alcidon provoque Philiste, et Philiste, Florange. Parfois aussi l'on n'est plus en face d'affaires d'honneur distinctes, mais d'une sorte de partie carrée, où deux au moins des combattants entrent sans motif sérieux, par amour de l'art : Rosidor a reçu de Clitandre un cartel; aussitôt son écuyer Lysarque va défier l'écuyer de Clitandre et lui offre gracieusement d'être « de la parties ». Comme il est naturel, en un temps où l'on se battait pour les dames, et sous leurs yeux, les héroïnes de comédie interviennent dans ces petits drames, le plus souvent inoffensifs, et Célidée,

1. Bicêtre n'est que la corruption de Winchrsfer .-le ctiâteau bâti au «11» siècle par Jean, évèque de Winchester, avait plus d'une fois été réédifié avant Louis XIII.

2. Lettre à '"sous le nom d'Ariste.

3. Clitandre, I, 2.

�� �