Page:Coubertin - Cinq siècles et demi d’activité coloniale (1365-1915).djvu/59

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
55
troisième empire colonial français


question des îles du Congo, ainsi que le droit de préemption de la France. — Traité de délimitation avec la république de Libéria. — Rattachement de Mayotte et des Comores à Madagascar. — Règlement de la question du chemin de fer d’Addis-Ababa. — Congrès de l’Afrique du Nord à Paris.

1909


Prise d’Abécher, dernière forteresse de l’islamisme militant dans le centre africain. — Achèvement du port de commerce de Dakar. — Visite du prince Albert de Belgique à Brazzaville. — Création de l’université d’Alger. Affaire de l’Ouenza. Les puits artésiens creusés depuis 5 ans dans l’Algérie du Sud, ont procuré un débit de 92.185 litres à la minute. — Troubles au Tonkin causés par le Dé Tham, chef de pirates. Ouverture à l’exploitation du chemin de fer de Haïphong à Yunnansen.

1910


Progrès considérables dans l’Afrique occidentale où le commerce (277.700.000 francs), accuse un accroissement de 84 millions en deux ans. — Le chemin de fer de Konakry au Niger est inauguré à Kouroussa. — Mort du colonel Moll au combat victorieux de Dirdjil (Ouadaï). — Accord franco-turc concernant la frontière de Tripolitaine. — Voyage du président Fallières en Tunisie.

1911


Les troubles suscités au Tonkin par le Dé Tham sont apaisés. — À la demande de Moulaï Hafid, les trou-