Page:Coubertin - Essais de psychologie sportive.djvu/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Le retour à la vie grecque

Février 1907.

Du tréfonds de notre civilisation trépidante et compliquée, monte par instants comme la protestation d’un instinct comprimé. Ses manifestations d’abord isolées et sans suite vont de jour en jour se multipliant. On veut y voir le besoin d’un « retour à la vie primitive, à la nature ». La formule est d’un usage courant. Nous croyons qu’on l’emploie à tort. Ce « retour à la vie primitive » consiste en général à dormir les fenêtres plus ou moins ouvertes, à substituer les légumes ou les pâtes à la viande comme base d’alimentation, à faire un usage plus fréquent et plus complet de l’hydrothérapie, enfin à exécuter chaque matin quelques mouvements gymnastiques. Les plus entreprenants vont jusqu’à la « cure du soleil », laquelle