Page:Coubertin - Ou va l’Europe.djvu/32

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
29
où va l’europe ?

des plus grands qui aient vécu, à saint Benoît de Nursie, fondateur des Bénédictins, qu’il faut se reporter pour trouver la formule applicable à l’époque présente. En obligeant ses moines à manier l’outil, une partie du jour, et à mener le travail des bras concurremment avec celui de l’esprit, saint Benoît visait à préparer une élite de « régénérateurs de la vie ». Quatorze siècles ont passé ; la recette demeure la même. Mais c’est à tout le monde, maintenant, que doit s’appliquer le précepte donné par le célèbre religieux. On parle de « service civil » et, ce terme étant vague, beaucoup s’en emparent, comme d’un thème à paraphraser. Soyons plus nets et plus francs. C’est « service ouvrier » qu’il faut dire. Entendons par là le stage obligatoire à l’atelier, à l’usine, au chantier : stage dont la durée et les modalités peuvent varier selon les besoins de la communauté, mais dont le principe doit demeurer aussi immuable que celui du service militaire.

De l’un à l’autre, d’ailleurs, la différence n’est pas si grande. L’un a préparé à l’autre. Le soldat moderne n’apprend pas qu’à manier ses armes : la bêche et la pioche lui deviennent familières. Mais si la forme du travail, ici et là, se ressemble, il n’en est pas de même de l’esprit qui l’anime, car l’absence d’uniforme, de galons et de parade supprime toute analogie dans les effets produits. Le travail manuel en commun exercera, dès la première génération qui s’y trouvera soumise, une influence certaine d’apaisement et de compréhension réciproques. Aucun des préjugés qui obstruent actuellement la voie du progrès social n’y pourra résister.


xiii

la reconstruction pédagogique

Enfin, rien ne vaudra en fait de réformes sans le concours d’une pédagogie entièrement renouvelée. La pédagogie européenne a trois méfaits sur la conscience. Elle a produit de l’ignorance internationale et, par là, sa responsabilité dans la guerre a été immense. Elle a produit de l’inintelligence individuelle et enfin de l’incompréhension sociale. En un mot, elle a fait faillite ; car ce n’est point la mission d’une pédagogie de se borner à engendrer une quantité de