Page:Coubertin Une Olympie moderne 1910.djvu/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


PROGRAMME
du
CONCOURS INTERNATIONAL
D’ARCHITECTURE
PARIS 1910
Organisé par le Comité International Olympique
Sous le Haut patronage de
M. LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE


i. — Le concours a pour objet d’élaborer les plans d’une

OLYMPIE MODERNE

comprenant : 1° Les édifices, portiques, arènes, pistes, etc…, propres aux épreuves de sport et d’art inscrites au programme des Jeux Olympiques modernes ;

2° Les aménagements servant aux spectateurs ;

3° Les édifices ou espaces nécessaires pour les cérémonies connexes aux Jeux ;

4° Les, installations affectées à l’administration, aux athlètes etc.

Les concurrents auront aussi à déterminer les particularités topographiques du site choisi ou imaginé par eux.

ii. — Les concurrents devront envoyer au minimum quatre, au maximum six cartons susceptibles d’occuper un espace d’ensemble de deux mètres cinquante de long sur quatre mètres de haut. L’un de ces cartons devra figurer un plan général de la Cité. Les concurrents pourront y joindre un mémoire explicatif qui ne devra pas excéder quatre mille mots.

iii. — Tous les concurrents recevront un Diplôme commémoratif ; leurs envois seront exposés au public et feront l’objet d’un