Page:Crémieux et Blum, Bagatelle.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


BAGATELLE.

Mais c’est que c’est vrai… le petit drôle a pris toutes les clefs. Mes clefs, monsieur, rendez-moi mes clefs.

DUO DE LA PINCETTE.
ENSEMBLE.
BAGATELLE.
Ah ! son sang-froid m’irrite.
Mes clefs, ça, rendez-les,
Rendez-les tout de suite,
––Mes clefs, mes clefs !
GEORGES.
Ça, n’allons pas si vite.
Calmez vos sens troublés,
Je garde, ma petite,
––Vos clefs, vos clefs !
BAGATELLE.
––––––––Dîtes-moi, petit drôle,
––––––Où vous avez pu les cacher ?
GEORGES.
––––––Cherchez, ma foi chacun son rôle,
–––––––Pour trouver il faut chercher.
BAGATELLE.
––––Où sont ces clefs, monsieur, je le répète ?
GEORGES.
––––Connaissez-vous le jeu de la pincette ?
BAGATELLE.
––––––––Le jeu de la pincette !
GEORGES.
–––––––––Oui, de la pincette.
–––––––––––Eh ! mon Dieu !
––C’est très-simple, à la fois, et très-joli ce jeu.
BAGATELLE.
–––––––––––Eh ! mon Dieu !
GEORGES.
–––––––––––Eh ! mon Dieu !