Page:Darien, Bas les coeurs, Albert Savine éditeur, 1889.djvu/37

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Pour le moment, mon père me gêne. Catherine m’ennuie. Louise m’embête. Versailles m’assomme.

Voilà.