Page:Darwin - L’Origine des espèces (1906).djvu/598

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
580 glossaire  


Dégradation. — Détérioration du sol par l’action de la mer ou par des influences atmosphériques.

Dentelures. — Dents disposées comme celles d’une scie.

Dénudation. — L’usure par lavage de la surface de la terre par l’eau.

Dévonien (Système), ou formation dévonienne. — Série de roches paléozoïques comprenant le vieux grès rouge.

Dicotylédonées ou Plantes dicotylédones. — Une classe de plantes caractérisées par deux feuilles à semences (cotylédons), et par la formation d’un nouveau bois entre l’écorce et l’ancien bois (croissance exogène), ainsi que par l’organisation rétiforme des nervures des feuilles. Les fleurs sont généralement divisées en multiples de cinq.

Différenciation. — Séparation ou distinction des parties ou des organes qui se trouvent plus ou moins unis dans les formes élémentaires vivantes.

Dimorphes. — Ayant deux formes distinctes. Le dimorphisme est l’existence de la même espèce sous deux formes distinctes.

Dioïque. — Ayant les organes des sexes sur des individus distincts.

Diorite. — Une forme particulière de pierre verte (Greenstone).

Dorsal. — Du dos ou appartenant au dos.

Échassiers (Grallatores). — Oiseaux généralement pourvus de longs becs, privés de plumes au-dessus du tarse, et sans membranes entre les doigts des pieds. (Exemples : les cigognes, les grues, les bécasses, etc.)

Édentés. — Ordre particulier de quadrupèdes caractérisés par l’absence au moins des incisives médianes (de devant) dans les deux mâchoires. (Exemples : les paresseux et les tatous.)

Élytres. — Les ailes antérieures durcies des coléoptères, qui recouvrent et protègent les ailes membraneuses postérieures servant seules au vol.

Embryologie. — L’étude du développement de l’embryon.

Embryon. — Le jeune animal en développement dans l’œuf ou le sein de la mère.

Endémique. — Ce qui est particulier à une localité donnée.

Entomostracés. — Une division de la classe des crustacés, ayant généralement tous les segments du corps distincts, munie de branchies aux pattes ou aux organes de la bouche, et les pattes garnies de poils fins. Ils sont généralement de petite grosseur.

Éocène. — La première couche des trois divisions de l’époque tertiaire. Les roches de cet âge contiennent en petite proportion des coquilles identiques à des espèces actuellement existantes.

Éphémères (Insectes). — Insectes ne vivant qu’un jour ou très peu de temps.

Étamines. — Les organes mâles des plantes en fleur, formant un cercle dans les pétales. Ils se composent généralement d’un filament et d’une anthère : l’anthère étant la partie essentielle dans laquelle est formé le pollen ou la poussière fécondante.

Faune. — La totalité des animaux habitant naturellement une certaine contrée ou région, ou qui y ont vécu pendant une période géologique quelconque.

Félins ou Félidés. — Mammifères de la famille des chats.

Féral (plur. Féraux). — Animaux ou plantes qui de l’état de culture ou de domesticité ont repassé à l’état sauvage.

Fleurons. — Fleurs imparfaitement développées sous quelques rapports et rassemblées en épis épais ou tête épaisse, comme dans les graminées, la dent-de-lion, etc.

Fleurs polyandriques. — Voir Polyandriques.