Page:Daudet - Au bord des terrasses, 1906.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.





MIRAGES




Au cours de quelque marche, et dans la traversée
De la foule, et parmi des milliers d’inconnus,
Il s’évoque souvent, au fond de ma pensée,
Des traits familiers et du lointain venus.

Et c’est d’entre les morts que cette ressemblance,
En mirage trompeur, poursuit mon souvenir.
Non parmi les plus chers que je sais retenir,
Dans une inséparable et muette présence.