Page:Daudet - Le Petit Chose, 1868.djvu/297

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


le rôle d’Hermione avec son bossu, et, dans un coin, sur une natte, à côté du kakatoës, tu aurais vu un jeune Turc accroupi avec une grande pipe qui lui faisait trois fois le tour du corps… Quelle tête à caractère vous avez, mon Dani-Dan !

« Mais, au moins, diras-tu, pour prix de son infamie, tu as su ce que tu voulais savoir et ce qu’elle devenait tous les matins, de huit à dix ? Oui, Jacques, je l’ai su, mais ce matin seulement, à la suite d une scène terrible, ─ la dernière, par exemple, ─ que je vais te raconter… Mais, chut !… Quelqu’un monte… Si c’était elle, si elle venait me relancer encore ?… C’est qu’elle en est bien capable, même après ce qui s’est passé. Attends !… Je vais fermer la porte à double tour… Elle n’entrera pas, n’aie pas peur…

« Il ne faut pas qu’elle entre.


Minuit.


« Ce n’est pas elle ; c’était sa négresse. Cela m’étonnait aussi ; je n’avais pas entendu rentrer sa voiture… Coucou-Blanc vient de se coucher. À travers la cloison, j’entends le glouglou de la bouteille et l’horrible refrain… tolocototignan… Maintenant elle ronfle ; on dirait le balancier d’une grosse horloge.

« Voici comment ont fini nos tristes amours.

« Il y a trois semaines à peu près, le bossu qui lui donne des leçons lui déclara qu’elle était mûre pour les grands succès tragiques et qu’il voulait la