Page:David - Les Patriotes de 1837-1838, 1884.djvu/15

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


PREMIÈRE PARTIE


L’ASSEMBLÉE DE SAINT-OURS


La première assemblée eut lieu à Saint-Ours, le 7 mai 1837, sous la présidence de M. Séraphin Cherrier, de Saint-Denis. Wolfred Nelson fut le principal orateur de la circonstance ; il parla énergiquement en faveur des propositions suivantes, qui furent adoptées par l’assemblée avec enthousiasme :

« Que la mesure de lord John Russell qui prive la Chambre de tout contrôle sur le revenu, est une violation flagrante de tous les droits accordés au Bas-Canada par la capitulation et les traités ;

« Que le gouvernement qui peut avoir recours à des moyens si violents, détruire le droit par la force et la violence, est un gouvernement méprisable, indigne de tout respect et même de soumission ;

« Que le peuple du Bas-Canada ne peut plus compter que sur son énergie, et que ses alliés naturels sont les citoyens de la république voisine ;

« Que le parlement anglais n’a pas le droit de faire des lois pour l’administration intérieure de cette province, et que toute législation ainsi faite doit être considérée comme nulle et tyrannique ;

« Que le peuple du Bas-Canada s’abstiendra autant