Page:David - Les Patriotes de 1837-1838, 1884.djvu/204

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
180
les patriotes

« 7 novembre 1838, 5½ heures p.m.

« Il est convenu entre MM. Joseph Masson, John McKenzie et Jean-Baptiste Prévost d’une part, et MM. le capitaine Bastien, Joseph Roussin, Charles Bouc et Jean-Baptiste Dagenais, d’autre part, que les premiers s’abstiendront de toute attestation contre ces derniers et leur parti, pour tout ce qui a été fait ou commis par eux contre le gouvernement jusqu’à cette heure ; et que les derniers mettront bas les armes et se retireront dans leurs maisons, en par les dites parties se rendant réciproquement les prisonniers par elles faits et ont signé à l’instant à Terrebonne.


« J.-L. Prévost,
« Ch.-G. Bouc,
« Michel Balent,
« Toussaint Bastien,
Joseph xxxsa
« Joseph    x    Roussin,
Joseph xmarque
Léon xxxsa
« Léon    x    Leclaire,
Léon xmarque
Pierre xxxxsa
« Pierre    x    Urbain,
Pierre xxmarque
Pierre xxxxsa
« Pierre    x    Labelle,
Pierre xxmarque


Ant. Dumas, fils
G.-M. Prévost.
témoins. »


Cette convention eut pour effet de rétablir la paix et l’ordre dans le comté de Terrebonne, mais n’empêcha pas que deux mois après, Bouc, Rochon, Leclaire,