Page:De Banville - Odes Funambulesques.djvu/170

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



A L’Artiste, la grande actrice
Fut Asphodèle Carabas,
Carabas, qu’avec son cabas
Buloz guignait pour rédactrice.
Hélas ! changeant caméléon,
L’Artiste lui tourne les guêtres...
Allez, allez, ô gens de lettres,
Manger du flan dans l’Odéon !

Un étranger vint à L’Artiste,
Jeune, avec un air ahuri.
Était-ce un du Charivari,
Du Furet, du Feuilletoniste ?
Était-il le Timoléon
Des Saint-Almes et des Virmaîtres... ?
Allez, allez, ô gens de lettres,
Manger du flan dans l’Odéon !

On ne savait. L’ange Asphodèle
Fit avec lui deux mille vers.
Les Vermots et les Mantz divers
Derrière eux tenaient la chandelle.