Page:De Banville - Odes Funambulesques.djvu/200

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Puisque seuls les gens pingres
      Ont le dessein
D’admirer encore Ingres
      Et son dessin ;

Puisque tout ce qui cause
      Dit que la croix
Fut offerte sans cause
      A Delacroix ;

Puisque toute la Souabe
      Sait que Decamps
N’a jamais vu d’Arabe
      Ni peint de camps ;

Puisque, même au Bosphore,
      Chacun saura
Que Fromentin ignore
      Le Sahara ;

Puisque, sous les étoiles,
      L’univers n’est
Pas encombré des toiles
      Que fait Vernet