Page:De Banville - Odes Funambulesques.djvu/387

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Ne ronge,
                 La fièvre de l’or
                 Nous tenait encor :
                   J’y songe !


C’est le moment du grand remue-ménage financier, où on fit des fortunes si rapides, où l’on vit de si étranges transformations, et où de simples hommes de lettres (pas des poëtes, bien entendu !) devinrent banquiers et millionnaires. Il y en eut qui se firent bâtir des hôtels en jade, et d’autres qui eurent des livres grecs tirés sur papier de Hollande, avec grandes marges. On dit même que l’un d’entre eux voulut acquérir en toute propriété une actrice vierge encore, et l’acheta à sa mère, pardevant notaire. Ce rapide ballet des hommes de lettres enrichis n’a pas été un des tableaux les moins curieux de l’immense féerie parisienne.


Couplet sur l’air des Hirondelles, de Félicien David. ― Sans Geffroy, page 203, vers 5. ― Au contraire, il faut, toutes les fois qu’on le peut, jouer Le Misanthrope, non pas sans, mais avec Geffroy ;