Page:De Coster - La Légende d’Ulenspiegel, 1869.djvu/287

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


feuille, & que les jambons ni les gigots ne se caſſent point en tombant. Ils s’emparèrent pluſieurs fois de volailles avant leur cuiſſon, ce dont furent accuſés pluſieurs chats du voiſinage, mis à mort de ce fait.

Ils allaient enſuite dans la Ketel-Straat, qui eſt la rue des folles-filles. Là ils n’épargnaient rien, donnant libéralement à leurs mignonnes bœuf fumé & jambon, cervelas & volailles, & leur donnaient à boire du vin d’Orléans & de Romagne, & de l’Ingelſche bier, qu’ils nomment ale de l’autre côté de la mer, & qu’ils verſaient à flots dans le frais goſier des belles. Et ils étaient payés en careſſes.

Toutefois, un matin après le dîner, le prévôt les fit mander tous deux. Il avait l’air redoutable, suçant, non sans colère, un os à moelle en soupe.

Pompilius tremblait dans ses chauſſes, & sa bedaine était secouée par la peur. Ulenſpiegel, se tenant coi, tâtait agréablement dans ses poches, les clefs du cellier.

Le prévôt, lui parlant, dit :

— On boit mon vin & mange mes volailles, eſt-ce toi mon fils ?

— Non, répondit Ulenſpiegel.

— Et ce sonneur, dit le prévôt en montrant Pompilius, n’a-t-il point trempé les mains dans ce crime, car il eſt blême comme un agoniſant, à cauſe aſſurément que le vin volé lui sert de poiſon.

— Las ! Meſſire, répondit Ulenſpiegel, vous accuſez à tort votre sonneur, car s’il eſt blême, ce n’eſt point d’avoir bu du vin, mais faute d’en humer aſſez, de quoi il eſt si relâché, que si on ne l’arrête, son âme s’en ira par ruiſſeaux dans ses chauſſes.

— Il eſt de pauvres gens en ce monde, dit le prévôt buvant en son hanap un grand coup de vin. Mais, dis-moi, mon fils, si toi, qui as des yeux de lynx, tu n’as point vu les larrons ?

— J’y ferai bonne garde, Meſſire prévôt, répondit Ulenſpiegel.

— Que Dieu vous tienne en joie tous deux, mes enfants, dit le prévôt, & vivez sobrement. Car c’eſt de l’intempérance que nous viennent bien des maux en cette vallée de larmes. Allez en paix. Et il les bénit.

Et il suça encore un os à moelle en soupe, & il but encore un grand coup de vin.

Ulenſpiegel & Pompilius sortirent.

— Ce vilain ladre, dit Ulenſpiegel, ne t’aurait pas seulement donné à boire une goutte de son vin. Ce sera pain bénit de lui en voler encore. Mais, qu’as-tu donc que tu trembles ?