Page:De Coster - La Légende d’Ulenspiegel, 1869.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Quand il les voyait bien animées, Joſſe jetait dans le feu une broſſe, du rôtiſſement de laquelle l’air était tout soudain empuanti.

Les commères alors, parlant toutes à la fois, s’entre-accuſaient d’être la cauſe de l’odeur ; toutes niant le fait, elles se prenaient bientôt aux cheveux, & Joſſe jetait encore des broſſes dans le feu & par terre du crin coupé. Quand il n’y pouvait plus voir, tant la mêlée était furieuſe, la fumée épaiſſe & la pouſſière haut soulevée, il allait quérir deux siens valets déguiſés en sergents de la commune, leſquels chaſſaient les vieilles de la salle à grands coups de gaule, comme un troupeau d’oies furieuſes.

Et Joſſe, conſidérant le champ de bataille, y trouvait des lambeaux de cottes, de chauſſes, de chemiſes & vieilles dents.

Et bien mélancolique il se diſait :

— Ma journée eſt perdue, aucune d’elles n’a laiſſé sa langue dans la mêlée.


XII


Claes, étant dans le baillage de Meyberg, traverſait un petit bois : l’âne cheminant broutait les chardons ; Ulenſpiegel jetait son couvre-chef après les papillons & le rattrapait sans quitter le dos du baudet. Claes mangeait une tranche de pain, penſant bien l’arroſer à la taverne prochaine. Il entendait de loin une campane tintant & le bruit que fait grande foule d’hommes parlant enſemblement.

— C’eſt, dit-il, quelque pèlerinage & meſſieurs les pèlerins seront nombreux sans doute. Tiens-toi bien, mon fils, sur le rouſſin, afin qu’ils ne te puiſſent renverſer. Allons-y voir. Or ça, baudet, mange mes talons.

Et le baudet de courir.

Quittant la liſière du bois, il deſcendit vers un large plateau bordé d’une rivière à son verſant occidental ; du côté du verſant oriental était bâtie une petite chapelle dont le pignon était surmonté de l’image de Notre-Dame & à ses pieds de deux figurines repréſentant chacune un taureau. Sur les degrés de la chapelle se tenaient, ricaſſant, un ermite sonnant de la campane, cinquante eſtafiers tenant chacun des chandelles allumées, des joueurs, sonneurs & batteurs de tambours, clairons, fifres, scalmeyes & cornemuſes,