Page:De Coster - La Légende d’Ulenspiegel, 1869.djvu/446

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



III


Le monde était en janvier, le mois cruel qui gèle le veau au ventre de la vache. Il avait neigé & gelé par-deſſus. Les garçonnets prenaient à la glu les moineaux cherchant sur la neige durcie quelque pauvre nourriture, & apportaient ce gibier en leurs chaumines. Sur le ciel gris & clair, se détachaient immobiles les squelettes des arbres dont les branches étaient couvertes de neigeux couſſins, couvrant pareillement les chaumines & le faîte des murs où se voyaient les empreintes des pattes des chats qui, eux auſſi, chaſſaient aux moineaux sur la neige. Tout au loin les prairies étaient cachées par cette merveilleuſe toiſon, tenant tiède la terre contre l’aigre froid d’hiver. La fumée des maiſons & chaumines montait noire dans le ciel, & on n’entendait nul bruit.

Et Katheline & Nele étaient seules en leur logis ; & Katheline, hochant la tête, diſait :

— Hans, mon cœur tire à toi. Il te faut rendre les sept cents carolus à Ulenſpiegel, fils de Soetkin. Si tu es beſoineux, viens cependant que je voie ta face brillante. Ôte le feu, la tête brûle. Las ! où sont tes neigeux baiſers ? où eſt ton corps de glace ? Hans, mon aimé ?

Et elle se tenait à la fenêtre. Soudain paſſa, courant le grand trotton, un voet-looper, courrier portant des grelots à la ceinture & criant :

— Voici venir le bailli, le haut-bailli de Damme !

Et il alla ainſi juſqu’à la Maiſon commune, afin d’y aſſembler les bourgmeſtres & échevins.

Alors dans l’épais silence Nele entendit sonner deux clairons. Tous ceux de Damme vinrent aux portes, croyant que c’était Sa Royale Majeſté qui s’annonçait par de telles fanfares.

Et Katheline alla auſſi à la porte avec Nele. De loin elles virent de brillants cavaliers chevauchant par troupe, & devant eux chevauchant pareillement perſonnage couvert d’un opperſt-kleed de velours noir brodé de martres, ayant le pourpoint de velours paſſementé d’or fin & les bottines de veau fauve fourrées de martres. Et elles reconnurent le haut-bailli.

Derrière lui chevauchaient jeunes seigneurs qui, nonobſtant l’ordonnance de feue Son Impériale Majeſté, portaient à leurs accoutrements de velours des