Page:De Coster - La Légende d’Ulenspiegel, 1869.djvu/46

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



XVIII


Tandis que croiſſait en gaie malice le fils vaurien du charbonnier, végétait en maigre mélancolie le rejeton dolent du sublime empereur. Dames & seigneurs le voyaient marmiteux traîner, par les chambres & corridors de Valladolid, son corps frêle & ses jambes branlantes portant avec peine le poids de sa groſſe tête, coiffée de blonds & roides cheveux.

Sans ceſſe cherchant les corridors noirs, il y reſtait aſſis des heures entières en étendant les jambes. Si quelque valet lui marchait deſſus par mégarde, il le faiſait fouetter & prenait son plaiſir à l’entendre crier sous les coups, mais il ne riait point.

Le lendemain, allant tendre ailleurs ces mêmes pièges, il s’aſſeyait derechef en quelque corridor, les jambes étendues. Les dames, seigneurs & pages qui y paſſaient en courant ou autrement se heurtaient à lui, tombaient & se bleſſaient. Il y prenait auſſi son plaiſir, mais il ne riait point.

Quand l’un d’eux l’ayant cogné ne tombait point, il criait comme si on l’eût frappé, & il était aiſe en voyant leur effroi, mais il ne riait point.

Sa Sainte Majeſté fut avertie de ces façons de faire & manda qu’on ne prit point garde à l’infant, diſant que, s’il ne voulait pas qu’on lui marchât sur les jambes, il ne devait point les mettre là où couraient les pieds.

Cela déplut à Philippe ; mais il n’en dit rien, & on ne le vit plus, sinon quand, par un clair jour d’été, il allait chauffer au soleil, dans la cour, son corps friſſonnant.

Un jour, Charles, revenant de guerre, le vit ainſi braſſant mélancolie :

— Mon fils, lui dit-il, que tu diffères de moi ! À ton âge, j’aimais à grimper sur les arbres pour y pourſuivre les écureuils ; je me faiſais, en m’aidant d’une corde, deſcendre de quelque rocher à pic pour aller dans leur nid dénicher les aiglons. Je pouvais à ce jeu laiſſer mes os ; ils n’en devinrent que plus durs. À la chaſſe, les fauves s’enfuyaient dans les fourrés quand ils me voyaient venir armé de ma bonne arquebuſe.

— Ah ! soupira l’infant, j’ai mal au ventre, monſeigneur père. — Le vin de Paxarète, dit Charles, y eſt un remède souverain.

— Je n’aime point le vin ; j’ai mal de tête, monſeigneur père.