Page:Delarue-Madrus - Comme tout le monde.djvu/142

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
130
Comme tout le monde

qu’il ne lui parlât pas, ne la touchât pas. Mais quand il se fut, avec mille précautions, allongé près d’elle, la chaleur du corps habituel réchauffa la petite femme grelottante ; et doucement, à bout de pensées, à bout de larmes, elle finit par s’endormir pour de bon sur son oreiller mouillé, sans avoir pris aucune résolution.