Page:Dessaulles - Papineau et Nelson, blanc et noir... et la lumière fut faite, 1848.djvu/56

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 54 —

Je souhaite à M. le Dr. Kimber de mieux lire une autre fois, car je n’ai jamais dit cela. J’ai dit qu’à neuf heures, j’ai vu le Dr. Kimber dans la maison du Dr. Nelson, et que j’ai dit en sa présence à ce dernier, que j’étais chargé pour lui d’un message important et que je désirais voir M. Papineau, rien de plus. Je n’ai nullement dit que le Dr. Kimber ait suivi le Dr. Nelson et moi dans le haut de la maison, et c’est là que la conversation a eu lieu.

Je n’ai jamais vu ni rencontré, à ma connaissance, le dit L. A. Dessaulles en la paroisse St.-Denis.

Voilà en vérité une dénégation bien formelle !! j’affirme sous serment que j’ai vu le Dr. Kimber qui nie le fait en disant qu’il n’est pas à sa connaissance qu’il m’ait vu. Cela équivaut à dire, « je ne me souviens pas » rien de plus.

Je pourrais bien expliquer pourquoi, le Dr. Kimber n’a pas connaissance de m’avoir vu, mais passons, en cas que le Père Chiniquy ne lise mon article.

Nous ne sommes retournés en sa demeure que le soir après l’engagement fini.

M. le Dr. Kimber aurait mieux fait de ne pas dire nous et de ne parler que pour lui-même, car après tout il est moralement certain que le Dr. Nelson et lui ont du se perdre de vue quelquefois dans le cours de la journée. Il aurait du faire attention que trois hommes qui ne changeraient peut-être pas leurs habitudes de véracité pour les siennes, ont affirmé sous ser-