Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/272

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

nés, dont l’on appelle les plus grandes, Coches ; & elles dansent si fort sur l’eau, qu’il semble qu’elles doivent renverser à tous momens ; mais les Nègres s’y tiennent fort assurés, quelque chargées qu’elles soient, & quelque tempête qu’il fasse. Wicquefort. Amb. de Figuer. Le plus grand nombre des Auteurs disent Almadie. Voyez ce mot.

ALMOHADE. s. m. C’est le nom de la quatrième race des Rois de Maroc & de Fez. Le premier des Almohades fut un Maître d’école nommé Abdalla, qui trouva le moyen de monter sur le trône vers le milieu du XIIe siècle : ce fut au commencement du XIIIe siècle pendant les dissensions des dix Almohades, fils de Mohammed-Euazir, que les Gouverneurs des provinces se révolterent & formerent les royaumes de Grenade, de Trémuen, de Tunis, de Tripoli, &c. D’Herbel.

ALMON. Voyez Almath.

ALMON. s. m. Petite rivière qui coule dans la vallée appelée Egérie, près du Cirque de Caracalla, hors la porte Capene de Rome, & qui va se perdre dans le Tibre. Almo. Sa source étoit en grande vénération, parce que ses eaux étant minérales, guérissoient la gale des animaux. Les Prêtres de Cybèle tous les ans au sixième jour avant les kalendes d’Avril, avoient coutume de laver dans cette rivière la statue de la Déesse, son charriot, les lions qui y étoient attelés, & les sacrés couteaux de Phrygie, qui servoient aux sacrifices dans l’endroit où cette rivière baigne la voie Appia. Ovid. Fast. 4. 337. On la nomme aujourd’hui Acqua d’Accia. Pitiscus, Lex.

ALMONACID. Bourg de la nouvelle Castille, en Espagne. Almonacida, Recipolis nova. Il n’est qu’à quelques lieues de Tolède. Almonacid a été bâti des ruines de l’ancienne Récipolis, qui n’en étoit pas éloignée.

ALMONDAURY. Village du Comté d’Yorck, en Angleterre. Almondaurium. Il est à trois lieues au midi du bourg d’Halifax. On voit près d’Almondaury les ruines de l’ancienne ville Cambodunum, Campodunum, Camulodunum.

ALMONDE. s. f. Mesure de Portugal, qui sert à mesurer les huiles. Chaque almonde est composée de douze canadors, & le canador est semblable à la mingle ou bouteille d’Amsterdam. On dit aussi, Almude.

ALMORAVIDE. s. m. Nom de peuple. Les Almoravides habitent dans l’Afrique vers le mont Atlas. Les Almoravides s’emparerent du royaume de Fez, après avoir chassé les Zénétes, l’an de Jésus-Christ 1052, & y régnerent cent ans ou environ, jusqu’aux Almohades.

ALMOUCHIQUOIS, OISE. s. m. & f. Almuchiquius, a. C’est une nation de la Nouvelle France, dans l’Amérique septentrionale, au midi de Québeck.

ALMOUMÉNIN. s. m. Terme Arabe, qui signifie Prince ou Commandant des Croyans. Almumeninus, Pistarchus. Les successeurs de Mahomet prirent le titre de Califes, c’est-à-dire, Vicaires du Prophète ou d’Almouménins, Princes ou Commandans des Croyans. De Vertot, Hist. de Malte, L. I. p. 11.

☞ ALMOUT, ou ALAMOUT. Ville de la Province de Ghilan, en Asie, avec un Château. Elle a été la principale retraite des Bathéniens.

ALMOXARISFASGO. s. m. On nomme ainsi dans quelques ports de l’Amérique Espagnole, particulièrement à Buénos-Ayres, un droit de deux & demi pour cent de la véritable valeur des peaux de taureaux, qui se payent au Roi d’Espagne, pour la sortie des cuirs qui s’embarquent sur les vaisseaux d’Europe.

ALMSTAD. Ville de Suède. Almstadium. Elle est dans la province de Smalande, aux confins de celle de Bleking, entre Herlunda & Elleholm.

ALMUCANTARAT, ou ALMICANTARAT. s. m. Terme d’Astronomie. Ce sont des cercles parallèles à l’horizon, qu’on s’imagine passer par tous les degrés du méridien. Les méridiens passent par tous les degrés de l’équateur, & les Almucantarats passent par tous les degrés du méridien de chaque lieu. Tous les Almucantarats sont parallèles à l’horizon, & ont les même pôles, savoir le Zénith & le Nadir. Les Almucantarats sont à l’égard des Azimuths & de l’horizon, ce que les cercles qu’on appelle simplement parallèles, sont à l’égard des méridiens & de l’équateur. Messieurs Furetière & Corneille écrivent Almucantara, & le dernier avertit qu’il n’y a que quelques-uns qui disent au pluriel Almucantarats. Ce sont ceux qui savent l’Arabe, & qui expriment la manière dont ce mot est écrit en cette langue. M. d’Herbelot, qui écrit le mot Arabe Almocantharat, comme il faut l’écrire, dit cependant Almucantarats au pluriel, quand il explique en François, ce que c’est. Ils servent à montrer la hauteur du soleil & des astres, & sont décrits en plusieurs quadrans & sur l’Astrolabe. Ce mot est tiré de l’Arabe Almocantharat.

ALMUDAVAR. Village du royaume d’Arragon, en Espagne. Almudavaria. Il est au nord-ouest d’Huesca. C’est l’ancienne Burtina, ou Bortina des Ilergètes.

ALMUDE. s. m. Mesure portugaise des choses liquides. Almudes, is. Car il n’y a point de mesure Romaine qui réponde à celui-ci ; ainsi il faut latiniser son nom, dit le P. Bulteau dans son Dictionnaire portugais. Almude est un mot composé de l’article des Arabes al, & du mot latin Modius ; comme si l’almude étoit le modius vini des Romains, qui, selon Bude, étoit un grand vase de vin. L’almude portugaise contient douze canadas ou quarante-huit quartilhos, octo & quadraginta quadrantes.

ALMUGÉE. Terme d’Astrologie. Deux planètes sont dans leur almugée, lorsqu’elles se regardent du même aspect que leurs domiciles. Jupiter & le Soleil sont dans leur almugée, lorsqu’ils se regardent de trine, parce que le lion & le sagittaire, qui sont leurs maisons, se regardent aussi de trine.

ALMUNÉCAR. Ville d’Espagne. Almunecara. Elle est dans le royaume de Grenade, au midi de la ville de Grenade, sur la côte, où elle a un port & une citadelle. Quelques-uns la prennent pour l’ancienne Ménoba, mais sans preuves suffisantes.

ALMUNHA. Village d’Arragon, au royaume d’Espagne. Almunia. Il est entre Sarragosse & Calatayud, sur la rivière du Xalo. Quelques Géographes prennent Almunha pour l’ancienne Nertobriga, ville des Celtibériens, que d’autres mettent à Ricla, & d’autres à Rota, village voisin de Ricla.

ALN.

ALNE. s. f. Rivière d’Angleterre. Alaunus, Halænus. Elle est dans le comté de Northumberland, passe à Alnewick, & se jette dans la mer d’Allemagne.

ALNEWICK, ou ALENWICK. Petite ville d’Angleterre. Alnævium. Elle est sur la rivière d’Alne, dans le comté de Northumberland. Guillaume le lion, Roi d’Ecosse, fut battu & fait prisonnier à la journée d’Alenwick, en 1173.

☞ ALNEY. Île d’Angleterre, dans le comté de Glocoster, formé par les branches de la Saverne, près de Glocester, dans l’état près de la grande Bretagne. On le nomme aussi The elght. Ce fut là qu’après plusieurs batailles très-sanglantes, le Roi Edmon, surnommé Côte de fer, se battit en duel avec Canut, Roi de Danemark, pour la Couronne d’Angleterre, en présence des deux armées. Edmond ayant eu l’avantage, embrassa généreusement Canut, & consentit de partager le Royaume avec lui. La partie méridionale échut à Edmond, & la septentrionale à Canut. Après la mort d’Edmond, Canut s’empara de tout le royaume, & fut le premier des trois Rois Danois, qui ont regné en Angleterre. Ce duel royal se fit l’an 1016.

ALNIL, ou ANNIL. Voyez Indigo.

ALO.

ALOA. s. pl. Fêtes que célébroient les laboureurs d’Athènes, en l’honneur de Cerès & de Bacchus, après la récolte des fruits. Ce mot est grec, ἄλοα, d’ἄλως, qui signifie l’Aire d’une grange.

ALOE. s. f. Vieux mot qui signifie allouette. On disoit aussi autrefois, Allouë, pour signifier la même chose.

Plutôt