Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/406

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.

ANTHYLLIS. s. m. Plante. Anthyllis. Il y en a de deux sortes : l’une ressemble à la lentille, & l’autre à l’ive muscate. Elles sont propres à consolider les plaies.

ANTHYPNOTIQUES. adj. Terme de Médecine. Anthypnoticus. Remède ou médicament qu’on emploie contre un sommeil excessif, ou non-naturel. D’ἀντὶ, contre, & ὕπνος sommeil.

☞ Il est aussi substantif. Anthypnotiques. Anthypnotica. Il fait usage des anthypnotiques.

ANTHYPOCHONDRIAQUE. f. & adj. pl. Voyez Antihypochondriaque.

ANTHYSTÉRIQUE. s. & adj. Voyez Anti-Hystérique.

ANTI. Cette espèce de préposition se trouve dans plusieurs mots françois en deux significations différentes ; car elle signifie quelquefois ce qui est avant, & pour lors elle vient du latin antè, avant, & désigne l’antériorité de temps, comme dans antidate ; ou l’antériorité de lieu, comme dans anti-chambre, ce qui est avant la chambre. Quelquefois elle signifie ce qui est contraire, opposé, & pour lors elle vient du grec ἀντὶ, contrà, contre, comme antipode, celui qui a les pieds opposés aux nôtres. Cette préposition anti souffre élision dans le même mot, lorsqu’elle est suivie d’une voyelle. Ainsi on dit antarchique en françois comme en grec, pour anti-archique, & antarctique, pour anti-arctique.

Outre les mots formés de cette préposition, qui sont dans un usage commun, on en peut également former de nouveaux au besoin. Ainsi dans la querelle pour les Anciens & les Modernes, on a dit :

Tout le trouble poétique
Dans Paris s’en va cesser ;
Perrault l’Antipindarique
Et Despréaux l’Homérique
Consentent de s’embrasser.

Les anti, parmi les gens de lettres, sont les écrits faits pour répondre à quelqu’un, & qui portent souvent le nom d’anti, avec le nom de ceux auxquels ils répondent. Voyez les Anti de M. Baillet, & l’Anti-Baillet de M. Ménage. On a fait aussi Anti-Menagiana. César le Dictateur avoit fait des livres pour répondre à ce que Caton lui reprochoit, & il les avoit intitulés Anti-Catones. Cicéron, Juvénal, &c. en ont parlé. Vivès assure qu’il a vû les Anti-Catons dans une ancienne Bibliothèque. Beaucoup d’autres livres, sur-tout depuis le rétablissement des lettres, ont porté pour titre, anti, dans les controverses, tant sur les matières de Religion, que sur celles de pure littérature.

ANTIADE. s. f. Antias. Terme d’Anatomie. Voyez Amygdale. C’est la même chose.

ANTIADIAPHORISTE. s. m. & f Antiadiaphorista. Qui est contraire ou opposé aux Adiaphoristes. Ce mot est composé de ἀντὶ, contre, & d’ἀδιάφορος, indifférent. On donna ce nom dans le XVIe siècle aux Luthériens rigides, qui désapprouvoient la juridiction épiscopale, & les cérémonies de l’Eglise, & qui étoient opposés aux Luthériens mitigés, nommés Adiaphoristes.

ANTIAPOPLECTIQUES. s. m. pl. Terme de Médecine. Antiapoplectica, orum. Remèdes contre l’apoplexie. Tels sont l’eau de mélisse composée, l’eau impériale, le vin émétique, l’esprit volatil de vipères, le sel ammoniac, &c. Ἀντὶ, en grec, signifie contre. Il se joint à plusieurs noms de remèdes, pour exprimer leur vertu spécifique. Ce mot est aussi adjectif. Remède, médicament antiapoplectique.

ANTIARTHRITIQUES. s. m. pl. Remèdes contre la goutte. D’ἀντὶ, & ἀρθρίτος, la goutte. Il est aussi adjectif. Remède, médicament antiarthritique.

ANTIASTHMATIQUES. s. m. pl. Remèdes contre l’asthme. Tels sont les fleurs de soufre, celles de benjoin, le soufre lavé, le baume de soufre anisé, la véronique en tisane, l’hydromel, le sirop de nicotiane, &c. Ce mot est aussi adjectif. Col. de Villars.

ANTIBACCHIQUE. adj. & s. m. Prononcez Antibacquique. Antibacchius. Terme de Poësie latine. Ce n’est pas un vers, comme dit M. Harris, mais un pied de trois syllabes, les deux premières longues & la troisième brève, comme cantare, virtute : il est ainsi nommé, parce qu’il est contraire au Bacchique, dont la première est brève & les deux autres longues, egestas. Hephestion l’appelle Palimbacchius, Victorien au contraire dit, que l’antibacchique est composé d’une brève & deux longues, comme lacunas ; l’on voit qu’il appelle Antibacchius ce que les autres appellent Bacchius. Port-R. La méthode de Port-Royal écrit Bacquique & Antibacquique, au lieu de Bacchique & Antibacchique, suivant en cela la prononciation françoise, & méprisant l’analogie de la racine d’où ce mot est tiré.

ANTIBES. Ville maritime de France. Antipolis. Elle est sur la côte de Provence. Antibes est fortifiée & a une bonne citadelle, & un port fort sûr. Elle est aux confins du comté de Nice. Cette ville est à 24°, 39′, 18″ de longitude, & 43° 34’, 12″ de latitude. De la Hire. Table Astr.

☞ Le nom françois est corrompu du grec Antipolis, qui est celui que les anciens Marseillois, Colonie Grecque, donnerent à cette ville dont ils furent les fondateurs.

☞ ANTIPOLIS. Ville située à l’opposite d’une autre. Cette autre est Nice que les mêmes peuples fonderent aussi.

ANTI-CABINET. s. m. Grande pièce entre le salon & le cabinet, appelée communément Salle d’assemblée. Antecedens conclave.

ANTICACHECTIQUES. s. m. pl. Remèdes qui corrigent la cachexie. D’ἀντὶ, contre, & de ϰαχεξία, la cachexie. Il est aussi adjectif. Remède ou médicament anticachectique.

ANTICAUCASE. Anticaucasus. Montagne de Séleucie, dont parle Strabon, ainsi appelée d’ἀντὶ, contre, & Caucasus, Caucase, nom d’une montagne fameuse au nord du Pont-Euxin, comme qui diroit, opposé au Caucase.

ANTICAUSOTIQUE. adj. Terme de Médecine. Epithète des remèdes contre le causus, ou fiévre ardente. D’ἀντὶ, & de ϰαῦσος, une fiévre ardente. Il est aussi substantif. Faire usage des anticausotiques.

ANTICHAMBRE. s. f. Chambre qui est auparavant la chambre du maître, ou la principale chambre d’un appartement, où s’arrêtent les domestiques de ceux qui le viennent voir. Procœton. Dans un hôtel cette pièce mene à une deuxième Antichambre ou Salle d’assemblée, où les personnes au-dessus du commun attendent le maître. On l’a laissé attendre une heure dans l’antichambre avant que de parler au maître.

ANTICHRÈSE. s. f. Terme de Droit. Convention par laquelle celui qui emprunte de l’argent, donne en gage un héritage à son créancier, à la charge qu’il en jouisse, & que les fruits lui appartiennent pour l’intérêt de son argent jusqu’à ce qu’il en soit payé. Antichresis. Cette paction étoit permise par le Droit Romain, qui ne défend pas les usures. Cette espèce de contrat s’appeloit autrefois Mort-gage en France, à la différence du simple engagement, qui n’emportoit point gain des fruits, & qui à cause de cela s’appeloit vif-gage. Selon Du Moulin, dans son Traité des usures, l’antichrèse est prohibée en France, excepté en quelques provinces, où ces contrats pignoratifs sont regardés comme des contrats de vente a faculté perpétuelle de rachat. En 1164, Alexandre III défendit aux Clercs dans un Concile de Tours de prêter à usure, & ordonna que les fruits des héritages donnés en antichrése seroient imputés sur le principal. Six ans après le même Pape, fit une decrétale, par laquelle il étendit aux Laïcs la défense portée par le Concile de Tours, ainsi l’antichrése fut défendue à toutes sortes de personnes. Voyez Loiseau, de la distinction des usures, & Du Moulin, Traité des usures, quest. 35.

ANTICHRÉTIEN, ENNE. adj. m. & f. Opposé à la doctrine du Christianisme. Antichristianus, Christianæ doctrinæ adversarius. L’Apocalypse ne parle point d’une Eglise Chrétienne corrompue, ni d’un empire spirituel anti-chrétien, dont S. Jean annonçoit la ruine. Boss.