Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/515

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
Book important2.svg Les corrections sont expliquées en page de discussion

deteriorem dominum fuisse ? Suet. in ejus vita, c. 10.

Est-il quelque talent que l’argent ne lui donne ? Boil. Pour dire, manque-t-on d’esprit, de savoir, de noblesse, quand on a beaucoup de biens ?


L’argent, l’argent, dit-on, sans lui tout est stérile :
La vertu sans l’argent est un meuble inutile.
L’argent en honnête-homme érige un scélérat.
L’argent seul au Palais peut faire un Magistrat.

Boil.


On appelle de l’argent en barre, une marchandise de bon débit, dont on fait de l’argent quand on veut. On appelle un bourreau d’argent, un mauvais ménager, qui le prodigue. On dit, qu’un homme est tout cousu d’argent ; pour dire, qu’il est fort riche. Faire de l’argent, c’est vendre quelque chose pour avoir de l’argent. Il fait argent de tout.

Argent, se dit quelquefois de la couleur blanche & éclatante ; mais c’est seulement en Poësie. Ainsi les Poëtes disent, que la lune paroît sur un char d’argent. Argenteus. Qu’un clair ruisseau roule ses flots d’argent sur les cailloux. Les Muses ont quitté les fleurs de leur montagne, & l’argent de leur onde. Main. Quelques Poëtes ont employé ce mot d’argent absolument, pour signifier une eau belle, claire & nette.


Elles conduisent leur argent
Sur un lit d’arènes dorées. God.


l’Argent, en termes de Blason, signifie le blanc, & se représente par un écu tout uni sans aucunes hachures. Il est le symbole de la justice, de la pureté, de l’innocence, de la chasteté, de l’humilité, de la beauté, de la victoire, de la félicité, &c. Il portoit d’argent à trois pals de gueules.

l’Argent, en termes de Chimie, s’appelle Lune, & souffre diverses préparations. On tire une teinture d’argent ou de lune, quand on le fait dissoudre en grenailles ou petites lames dans de l’esprit de nitre, & qu’on verse cette dissolution dans un autre vaisseau, où l’on a mis de l’eau salée. Par ce moyen l’argent se précipite aussitôt en poudre très-blanche, qu’on lave plusieurs fois avec de l’eau de fontaine. On met cette poudre dans un matras ; on verse dessus du sel volatil d’urine, & de l’esprit de vin rectifié : on laisse digérer cette matière à quelque chaleur douce l’espace de quinze jours, pendant lesquels l’esprit de vin se colore d’un beau bleu céleste, & on l’emploie à plusieurs remèdes. On l’appelle aussi, Lune potable. On le convertit encore en cristaux, qu’on appelle Vitriol de lune, par le même esprit de nitre. La lune caustique, autrement Pierre infernale, est de l’argent dissous en eau forte, qu’on laisse cristalliser.

Argent, se dit proverbialement en ces phrases, argent comptant porte médecine. Ses promesses ne sont pas de l’argent. Jouer bon jeu bon argent ; pour dire, sérieusement & loyalement. On dit d’un homme crédule, qu’il prend tout ce qu’on lui dit pour argent comptant. Le terme vaut l’argent, quand on menace d’une chose qui ne doit arriver de long-temps. C’est de l’argent en barre ; pour dire, que ce que l’on donne est sûr, & vaut autant que de l’argent. On dit, qu’un homme veut avoir le drap & l’argent ; pour dire, que c’est un Arabe, qui veut profiter de deux côtés. On dit des gens à leur aise & qui n’ont rien à faire, qu’ils peuvent bien se divertir, qu’ils ont le temps & l’argent. On dit aussi, que l’argent est le nerf de la guerre. Point d’argent, point de Suisses ; pour dire, qu’on ne donne rien pour rien. Qui a de l’argent a des pirouettes. On dit aussi pour louer quelqu’un, qu’il vaut beaucoup d’argent ; qu’il vaut trop d’argent ; qu’il ne prend point d’argent de tout ce qu’il dit ; pour dire, qu’il dit facilement & agréablement toutes choses. On dit au jeu, argent sous corde ; pour dire, jouer argent comptant : ce qui vient de ce que, quand on joue à la paume, les joueurs mettent ordinairement l’argent qu’ils jouent sous la corde du jeu de paume. Tout cela est bel & bon, mais l’argent vaut mieux. Il est chargé d’argent comme un crapaud de plumes ; pour dire, qu’il manque d’argent ; & qu’un homme met de bon argent contre du mauvais, lorsqu’il fait bien des frais pour plaider contre un insolvable.


J’en ai promis, le fait est tout constant :
De le nier je ferois grand scrupule ;
Promis des vers, bons ou mauvais s’entend,
Tout de nouveau je les promets d’autant.
Voire, s’il faut, vous en ferai cédule ;
Mais que cela soit de l’argent comptant,
Nenni, Damon ; ne soyez si crédule.


Argent, selon Rochefort, vient du mot hébreu agarach, qui signifie toute sorte de monnoie. Mais 1°. il falloit dire agurach, & non pas agarach. 2°. Argent vient d’argentum, qui vient du grec ἄργυρος, qui peut-être vient d’אגורה, agurah, nom hébreu, qui signifie, non pas toute sorte de monnoie, mais une petite pièce de monnoie, & la plus petite espèce qui fût en usage chez les Hébreux.

Argent des Philosophes. Terme de la Science hermétique. Argentum Philosophorum. C’est la matrice propre à recevoir le sperme & la teinture du soleil. Philaléthe l’appelle l’or blanc, qui est plus cru, & qui est la semence féminine dans laquelle l’or meurt, autrement appelé le laiton rouge, qui y jette la sienne pour produire l’hermaphrodite des Sages. En un mot, c’est le mercure des Philosophes. Quelquefois ils entendent aussi par argent des Philosophes, l’ouvrage de la pierre philosophale. Dict. Hermét.

Argent-vif. Voyez Mercure, c’est la même chose. Hydragyrum.

Argent-vif des Philosophes. Terme de l’Art hermétique. C’est la même chose qu’Argent des Philosophes. C’est le mercure, mais bien différent de l’argent-vif, qui est le mercure commun. Ce sont les Modernes qui l’appellent vif, parce qu’il est vivant, ou vivifié ; c’est la racine des métaux. Ils l’appellent argent-vif, parce qu’il est semblable au mercure minéral par sa couleur, sa vertu, & ses propriétés ; car il est blanc, transparent, ou clair, froid, humide, volatil, & coagulable. Ils le nomment autrement, Esprit volatil, qui est la lune au regard du soleil ; ou l’humidité radicale de la pierre. Ils disent, cuire l’argent, ou l’argent-vif des Philosophes ; c’est-à-dire, cuire le mercure philosophal ; ou cuire l’ouvrage au blanc pour aller au rouge. L’argent-vif des Philosophes exhalé, c’est l’ouvrage de la pierre philosophale, lorsqu’il n’y a plus de noirceur.

Argent. Petite rivière de France, dans l’Angoumois, où elle se perd dans la Charente. Ce sont deux sources nommées argent & or. Voyez Argentor.

Argent, selon Papir. Masson, petit ruisseau de France dans le Forez. Il se jette dans la Dé, avec laquelle il va se perdre dans la Loire. La Dé reçoit aussi un autre ruisseau nommé Or, & un troisième nommé Ecu. C’est de ces rivières argent & or, que Coulon dit qu’elles ont plus de nom que d’eau.

Argent-double. Rivière de France, en Languedoc. Elle arrose Caunes, Rieux & Liran, & se perd dans l’Aude.

ARGENTA. Bourg du Ferrarois, en Italie. Argentia. Il est près du lac de Commachio, entre Ferrare & Ravenne, sur la branche méridionale du Pô, à laquelle il donne le nom de Po di Argenta.

ARGENTAC. Bourg du Limosin, en France. Argentacum. Il est sur la Dordogne, entre Aurillac & Tulle.

ARGENTAN. Ville de Normandie, en France. Argentonium, Argentanum. Il est sur l’Orne, entre Séez & Falaise.

ARGENTARI. Bourg de l’île de Sardaigne. Argentaria. Il est sur la côte occidentale de l’île, au couchant de Sassari. On met l’ancien Tilium à Argentari, ou à Monte Giraro, village de la même côte.

Le cap d’Argentari, autrement Monte Falcone. Falconis Promontorium, anciennement Gorditanum Promontorium. Cap auquel le bourg d’Argentari donne