Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, I.djvu/516

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

le nom ; il est sur la côte occidentale de l’île de Sardaigne, au nord-ouest de Sassari.

ARGENTARO. Monte Argentaro. Presqu’île du cap de l’État de Gli Presidii, en Toscane, au midi d’Orbitelle. Argentarius mons.

Monte Argentaro, est encore une montagne appelée aussi Costagna Basilissa, Canovisa & Balkan. Hamus mons. Elle est dans la Turquie d’Europe, entre la Bulgarie au septentrion, & la Macédoine & la Romanie au midi. Une branche de cette montagne s’étend du septentrion au midi, depuis Develto jusqu’à Andrinople. C’est cette branche que les Anciens appeloient Rhodope.

ARGENTEAU. Château des Pays-Bas. Argenteum Castrum. Il étoit sur un rocher près de Wiset, entre Mastricht & Liège. Il est ruiné.

ARGENTER. v. a. Couvrir de feuilles d’argent, appliquer des feuilles d’argent sur une chose Argento obducere. Il a fait argenter la bordure de ses tableaux, son miroir, sa table ; pour dire, qu’on y a mis des feuilles, ou des lames d’argent.

ARGENTÉ. ÉE. part. Qui est couvert d’argent. Argentatus, Inargentatus.

ARGENTÉ. adj. Qui est de la couleur de l’argent, ou qui est d’une couleur approchante. Argenteus. Rivières, louez Dieu qui préside à vos flots argentés. God. Ce mot n’est guère mis en usage que par les Poëtes.

Bouchez, Naïades, vos fontaines,
Et cessez d’embellir nos plaines
Par le crystal de vos ruisseaux.
On vous a déclaré la guerre ;
Faites rentrer toutes vos eaux
Jusques au centre de la terre.

Les Muses les voyant si pures,
Ont dit dans leurs nobles figures,
Que leurs flots étoient argentés.
Sur cette expression divine,
Les partisans se sont flattés
Que chaque source est une mine.


ARGENTERIE. s. f. Vaisselle, ou ustensiles d’argent. Vasa Argentea, Argentum. Ce Financier a pour 10000 écus d’argenterie.

On appelle dans les Paroisses l’argenterie, la croix, le bénitier, & les chandeliers d’argent qu’on porte aux enterremens. Il faut payer pour être enterré avec l’argenterie de la Paroisse.

l’Argenterie chez le Roi, est un fonds qu’on fait tous les ans pour quelques dépenses extraordinaires, comme pour les habits des ballets & autres fêtes. Pecunia annua sumptibus extraordinariis addicta. Il y a deux Contrôleurs & deux Trésoriers qu’on appelle Officiers de l’argenterie. A l’égard de la vaisselle d’argent, elle est à la charge du Garde-meuble.

ARGENTEUIL. Gros bourg de l’île de France. Argentolium. Il est sur la Seine, trois lieues au-dessous de Paris. ☞ On montre à Argenteuil une Relique qu’on dit être la Robe de Notre-Seigneur, sans couture, d’une couleur tirant sur le roux, & que l’on assure avoir été trouvée dans cette Église l’an 1156. Elle est enfermée dans une chasse de vermeil, & on la porte en Procession trois ou quatre fois l’année.

Argenteuil. Autre bourg de France, dans le comté de Tonnerre, à trois lieues de la ville de ce nom.

☞ ARGENTEUR. s. m. Ouvrier qui applique de l’argent en feuilles sur quelques ouvrages en bois ou de métal, ou sur le papier. Inargentator.

ARGENTEUX, EUSE. adj. Vieux mot. Qui est d’argent. Argenteus, a, um. Qui appartient à l’argent, à la monnoie.

Quand du Roi Franc servant fidèle étoit,
Et général des argenteuses sommes. Marot.

C’est-à-dire, Général des Finances.

Argenteux, se dit des gens qui ont beaucoup d’argent. Pecuniosus. Il est peu en usage, si ce n’est parmi le petit peuple.

ARGENTIER. s. m. Officier d’un Prince, ou Seigneur ; qui reçoit l’argent du Trésorier pour le donner au Maître-d’Hôtel, & et fournir aux menues dépenses de la maison. Quæstor ærarii levioribus regiæ domus impensis addicti. Une manière d’honnête-homme, soi-disant Argentier du Maréchal de Schomberg. Bussi.

☞ Autrefois en France le titre d’Argentier étoit à peu-près le même que celui de Surintendant des Finances. Le fameux Jacques Cueur étoit Argentier de Charles VII.

Argentier chez le Roi est celui qui manie les deniers destinés pour les habits de la personne du Roi, & pour les ornemens de la chambre ou garde-robe. On l’appelle plus ordinairement, Trésorier de l’argenterie.

En plusieurs lieux, & entr’autres à Caën, les Orfèvres sont appelés Argentiers. Argentarii. Les Latins appeloient de ce nom, les Receveurs du revenu des plus riches familles de Rome. Ils nommoient encore ainsi les Banquiers ; & même dans les vieux titres on donne ce nom aux Changeurs.

Argentier. Terme de Fleuriste. Tulipe pourpre, colombin & blanc ; printannière.

ARGENTIÈRE. Bourg de France. Argentaria. Il est dans le Vivarais, au midi d’Aubenas. Les mines d’argent qu’il y avoit autrefois, lui ont donné son nom.

Argentière, argentariusvicus, est encore une petite ville du comté de Nice, près de Barcelonnette.

Le col d’Argentière, passage des Alpes, près du bourg dont on vient de parler. Fauces Argentaria. Il divise la vallée de Sture en haute & basse, selon le cours de la rivière de Sture.

Argentière, Île de l’Archipel. Argentaria, anciennement Cimolus. Elle est tout près de celle de Milo.

ARGENTIFIQUE. adj. m. & f. Terme d’Alchimie & de Philosophie hermétique. Qui fait de l’argent, qui a la vertu de faire de l’argent, de changer en argent. Argentificus, ἀργυροποιητιϰὸς. Le sel argentifique. A la fin du Dictionnaire Hermétique, imprimé chez d’Houry en 1695, il y a deux Traités, dont un est intitulé, De la droite & vrai manière de produire la Pierre Philosophale, ou le sel argentifique & aurifique.

Ce mot vient d’argentum, argent, & facio, je fais.

ARGENTIN, INE. adj. Qui a le son clair & aigu, comme le son de l’argent. Argenteus. Une voix argentine. Ce timbre a un ton argentin.

Les cloches dans les airs, de leurs voix argentines,
Appeloient à grand bruit les Chantres à Matines.

Boil.

Il se prend aussi, sur-tout en Poësie, pour quelque chose de blanc & d’approchant de la couleur de l’argent. Source argentine. God. Flots argentins.

Mais ta liqueur argentine,
Offre à nos yeux plus d’appas,
Quand du haut de la colline
Elle descend à grands pas. Boutard.

ARGENTIN. s. m. Terme de Mythologie. Argentinus. Dieu des Païens. C’étoit lui qui présidoit à la monnoie d’argent ; il étoit fils d’Æsculon, qui présidoit à la monnoie de cuivre. Cela veut dire que l’usage de la monnoie d’argent n’étoit venu qu’après celle de cuivre. S. Augustin parle de ces Dieux, L. IV. de Civ. Dei, c. 21. Je m’étonne, dit ce Père, qu’on n’ait pas fait aussi un Dieu Aurin, fils du Dieu Argentin ; car la monnoie d’or a suivi aussi celle d’argent.

ARGENTINA. Bourg du royaume de Naples. Argentinum. Il est dans la Calabre citérieure, entre Cosenze & S. Marco.

ARGENTINE. s. f. C’est une plante qui est ainsi appelée, parce que ses feuilles sont comme argentées. Argentina. Cette plante est à présent rangée sous le genre des Pentaphylloïdes. Sa racine est menue, brune extérieurement, quelquefois fibreuse, traçante & astringente au goût. Elle donne plusieurs feuilles découpées jusqu’à sa côte en plusieurs segmens longs, étroits, profondément dentelés ; entre celles-ci sont placées de plus