Page:Dictionnaire de Trévoux, 1771, III.djvu/539

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
ECH
531


Échafaudage, au figuré. Les Dialogues de Cicéron ont tout tout le mérite du Dialogue si difficile à attraper ; mais il y a trop de détours, de retours & d’échafaudages, pour user du terme de Montagne. M. l’Abbé Colin.

ÉCHAFAUDER. v. n. Dresser des échafauds, pour travailler à un bâtiment. Extruere tabulata. C’est une maxime chez les Maçons, que qui ne fait pas échafauder, ne fait pas travailler. On ne le dit que pour ce qui regarde la construction des bâtimens.

Échafauder, se peut dire par métaphore, & en badinant des préparations, des préludes de quelque ouvrage que ce soit, même des ouvrages de l’esprit. Ainsi un ingénieux Auteur de notre temps a dit :


Ayant que d’entrer en étude,
On cherche encor à marchander ;
Il faut toujours quelque prélude,
Et du temps pour
échafauder. P. Du Cerc.

Des Maçons, voyant que leur Curé étoit longtemps à arranger son calice & son missel, avant que de commencer la Messe, disoient entre eux que leur Curé étoit long-temps à s'échafauder. V. Menagiana, T. II. p. 26.

Échafauder. C’est aussi un verbe actif, qui signifie, Mettre par sentence de Juge un criminel sur un échafaud, pour l’exposer avec un habillement ridicule, à la risée & à la honte du public. Cette sorte de supplice n’est plus en usage.

Échafauder, se prend aussi, figurément, pour, décrier, perdre de réputation. Mezerai s’en est servi ; mais on ne le diroit pas aujourd’hui.

ÉCHALADER. V. a. Terme d’Agriculture ou de Vigneron. Ce mot est employé dans quelques endroits pour échalasser qui est plus en usage. Voyez ce mot.

Échaladé, ée. part. & adj. Palatus. impedatus.

ÉCHALANS. Bourg du pays de Vaux en Suisse. Echalansium. Le bourg d’Echalans est entre la ville de Lausane & celle d’Yverdun. Il appartient en commun aux cantons de Berne & de Fribourg ; il y a un bailliage. Matv.

ÉCHALAS.s. m. Morceau de bois refendu carrément, qui a environ quatre pieds & demi de longueur, & qui sert à soutenir un sep de vigne, ou des treillages, ou des contre-espaliers. Palus, pedamentum, ridica, statumen. Les bons échalas se font de cœur de chêne. L’écchalas se fait depuis quatre jusqu’à quinze pieds de long. Les petits servent aux vignes ; les grands aux berceaux & aux espaliers. Les grands échalas s’appellent autrement perches. Liger. Et même, en plusieurs endroits, on ne les appelle point du tout échalas, mais toujours perches. En quelques autres on ne dit jamais échalas, même des petits ; on les appelle paisseau, ou pesseau ; du paisseau, des paisseaux.

Cette vigne a besoin d’échalas ; voilà une belle botte d’échalas.

Ce mot vient, selon Nicot, du Grec χάραξ, qui signifie un pal y ou bâton qui sert à soutenir les seps de vigne qu’on y attache : d’autres le tirent de l’Hébreu [texte hébreu], qui signifie plantavit, à cause qu’on les plante au pied des vignes. Du Cange le dérive de escharra, mot de la basse Latinité, quasi scalula. On l’appelle aussi en Picardie escarras.

On dit, proverbialement, qu’un homme est droit comme un échalas, quand il affecte de se tenir droit : que c’est un vrai échalas, qu’il a avalé un échalas, quand il est maigre & délié.

ÉCHALASSEMENT.f m. L’action d’échalasser, de mettre des échalas aux vignes. Palatio, pedatio.

ÉCHALASSER. v. a. Garnir une vigne d’échalas, la_ lier aux échalas. Palare, impedare. Dans tous les baux on stipule que les Fermiers rendront les vignes fumées, échalassées, & en bon état.

Echalassé, ée. part. &c adj. Pedatus.

ÉCHALIER. s. m. Clôture d’un champ faite de pieux ou piquets fichés en terre, entrelacés de branches pliantes, pour empêcher que les bestiaux n’y entrent. Septum ex ligno desecto atque arido. Les échaliers diffèrent des haies, en ce que celles-ci sont faites d’arbres vifs, & les autres de bois sec. Les échaliers sont fort communs en Berri. Ce mot se prend aussi pour une manière de petite échelle que l’on met en quelques endroits de ces clôtures, afin que l’on puisse entrer plus commodément dans les champs : ainsi on dit, Passer par les échaliers.

ÉCHALIS. Eschaleium. Les Sainte - Marthe dans le Gallia Christ. T. IV. pag. 375. écrivent Echaalis. Bourg du Diocèse de Sens en Champagne, dans lequel il y a une Abbaye de l’Ordre de Cîteaux, fille de Fontenay. Cette Abbaye fut fondée en 1131. le 22e de Juillet, jour de Sainte Magdeleine.

ÉCHALOTE, s. f. Espèce d’ail qui a plusieurs racines bulbeuses, jointes ensemble, & fibrées. Ses feuilles sont fistuleuses, rondes, lisses, d’un goût approchant de celui de l’oignon commun, de même que les bulbes. Capula’. L’échalote est bulbeuse, oblongue ; elle a l’odeur & le goût de l’ail, mais moins fort. Les échalotes ont moins d’usage dans la Médecine que dans les ragoûts, dans lesquels on en met pour exciter l’appétit, d’où vient qu’on les appelle aussi en François appétits. L’échalote fortifie l’estomac ; elle aide à la digestion ; elle est apéritive ; elle chasse la pierre des reins & de la vessie ; elle résiste au mauvais air : mais aussi elle échauffe beaucoup ; elle excite la soif, & cause des maux de tête, sur-tout quand on en prend trop, ou trop souvent.

Ce mot d’échalote vient d’Ascalon, ville de Judée, autour de laquelle il y avoir beaucoup de cette sorte d’oignons. C’est pour la même raison que quelques Botanistes l’appellent cepa Ascalonica. C’est de ce pays-là qu’on l’a apportée en Europe. On l’a nommée en vieux François eschaloigne. Voy. Oignon.

Échalote d’Espagne. Voy. Rocambole.

☞ L’échalote se multiplie par le moyen de ses cayeux.

Échalote, en termes d’Organiste, se dit d’une petite lame de laiton, creusée en forme de demi cylindre, qui sert de languette & de couvercle aux tuyaux d’anche. Elle est mobile & tremblante, & s’ouvre & se ferme par le moyen d’un fil de fer qu’on appelle rasette.

ÉCHAMPEAU. s. m. Bout de menue ligne où l’on attache l’hameçon pour pêcher de la morue.

ÉCHAMPIR. v. a. Terme de Peinture. Contourner une figure, un feuillage, ou autre ornement, en séparant les contours d’avec le fond. Détacher les contours d’avec le fond.

Échampi, ie. part. Voyez le verbe.

☞ ÉCHANCRER. v. a. usité dans plusieurs arts & métiers. Couper, tailler, vider en dedans en arc, ou forme de croissant, en portion à-peu-près circulaire, du bois, de l’étoffe, du cuir, ou toute autre chose. Emarginare, introrsum incidere. Ce colet de manteau ne va pas bien, il n’est pas assez échancré. Echancrer une table.

Échancré, ée. part. Incisus.

Échancré, est aussi un terme de Botanique. Une feuille échancrée, emarginatum, est une feuille dont les bords sont entamés, comme si l’on avoit emporté une pièce avec des ciseaux. Les échancrures des feuilles sont en croissant, en cœur, en pointe, &c. On dit aussi échancrure du calice.

ÉCHANCRURE. s. f. Coupe faite en croissant. Incisio, incisura. Echancrure d’une table, d’une étoffe. Les bassins de Barbier ont une échancrure qu’on nomme leur gorge. Echancrure, en Botanique. Voyez Échancré.

ÉCHANDOLE. s. f. Petit ais à couvrir les maisons. Scandula, tegula tabularis. Apulée s’est servi aussi de scandularis, pour dire, fait d’échandoles. La ville de Rome, dans les premiers temps, n’étoit couverte que d’échandoles. Constat Romam ad bellum