Page:Dictionnaire topographique, historique et statistique de la Sarthe, Tome I - Julien Remy Pesche.djvu/541

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

nay, de l’archid. de Saosnois, du diocèse et de l’élection du Mans. Distances légales, 5, 33 et 45 kilom.

descript. Bornée au N. par Moulins-le-Carbonnel et Gesnes ; au N. E. et à l’E. par Gesnes et S.-Victeur ; au S. O. par S.-Ouen-de-Mimbré ; au S. par Fresnay et S.-Aubin, dont la riv. de Sarthe le sépare, ainsi que de Douillet au S. O. ; à l’O. par Sougé ; au N. O. par S.-Léonard ; Sa forme est presque celle d’une élipse, s’alongeant du N. au S., plus étroite dans cette dernière partie, avec un appendice en carré long au N. O. Son diamètre central du N. au S. est de 8 k. ; celui de l’E. à l’O. de 3 k. Son plus grand diamètre, de l’extrémité N. N. O. au S., est de 10 k. environ.

Le bourg, situé au pied d’un coteau venant du S., se trouve placé presqu’au milieu du diamètre vertical, mais à peu de distance de l’extrémité O. du diamètre horisontal de la commune : il se compose de plusieurs rues qui s’étendent du levant au couchant de l’église, par le S.

L’église, assez bien décorée, et dans laquelle sont restés des vitraux coloriés passablement conservés, réunit les formes cintrée et ogive, et annonce le passage, dans les 11.e et 12.e siècles, du roman au gothique, ou le style de transition.

Deux grossiers pilastres, placés aux deux côtés de la porte occidentale, supportent deux statues de saints également grossières, qu’on ne peut reconnaître faute d’attributs. Son clocher est une tour carrée terminée en bâtière. Le cimetière, éloigné de l’église de 6 hect. à l’O., est clos de murs en bon état.

populat. Jadis de 271 feux, on en compte aujourd’hui 281, qui se composent de 732 indiv. mâl., et de 753 indiv. fem. ; tot. 1,485, dont 476 dans le bourg. Parmi les nombreux hameaux de cette commune, ceux de Valette, Sureau, Grateil, Levrigné, les Molands, la Mandouillère, contiennent chacun de 40 à 60 individus.

Mouv. décenn. De 1803 à 1812, inclus. : mar., 133 ; naiss., 448 ; déc., 361. De 1813 à 1822, inclus. : mar., 145 ; naiss., 509 ; déc., 366.

hist. eccl. L’église est dédiée à S. André : il n’y a point d’assemblée. La cure était jadis à la présentation de l’abbé de S.-Vincent du Mans. Le prieuré, réuni à la maison de l’Oratoire de la même ville, vers 1780, a été aliéné. Plusieurs chapelles et prestimonies étaient attachées à l’église : celle de Grateil tenait au château du même nom ; celle de Cerisay était distante de la maison de ce nom.

hist. feod. La seigneurie de paroisse, ayant le titre de Châtellenie, appartenait à la maison d’Argouges, dont plu-