Page:Diderot - Œuvres complètes, éd. Assézat, IV.djvu/185

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


toutes ses pièces ; l’autre a fait autant d’ouvertures que de pièces ; et toutes passent pour des chefs-d’œuvre. La nature conduisait Utmiutsol dans les voies de la mélodie ; l’étude et l’expérience ont découvert à Uremifasolasiututut les sources de l’harmonie. Qui sut déclamer, et qui récitera jamais comme l’ancien ? qui nous fera des ariettes légères, des airs voluptueux et des symphonies de caractère comme le moderne ? Utmiutsol a seul entendu le dialogue. Avant Uremifasolasiututut, personne n’avait distingué les nuances délicates qui séparent le tendre du voluptueux, le voluptueux du passionné, le passionné du lascif : quelques partisans de ce dernier prétendent même que si le dialogue d’Utmiutsol est supérieur au sien, c’est moins à l’inégalité de leurs talents qu’il faut s’en prendre qu’à la différence des poètes qu’ils ont employés… « Lisez, lisez, s’écrient-ils, la scène de Dardanus[1], et vous serez convaincu que si l’on donne de bonnes paroles à Uremifasolasiututut, les scènes charmantes d’Utmiutsol renaîtront. » Quoi qu’il en soit, de mon temps, toute la ville courait aux tragédies de celui-ci, et l’on s’étouffait aux ballets de celui-là.

On donnait alors à Banza un excellent ouvrage d’Uremifasolasiututut, qu’on n’aurait jamais représenté qu’en bonnet de nuit, si la sultane favorite n’eût eu la curiosité de le voir : encore l’indisposition périodique des bijoux favorisa-t-elle la jalousie des petits violons et fit-elle manquer l’actrice principale. Celle qui la doublait avait la voix moins belle ; mais comme elle dédommageait par son jeu, rien n’empêcha le sultan et la favorite d’honorer ce spectacle de leur présence.

Mirzoza était arrivée ; Mangogul arrive ; la toile se lève : on commence. Tout allait à merveille ; la Chevalier[2] avait fait oublier la Le Maure[3], et l’on en était au quatrième acte, lorsque le sultan s’avisa, dans le milieu d’un chœur qui durait trop à son gré et qui avait déjà fait bâiller deux fois la favorite, de tourner sa bague sur toutes les chanteuses. On ne vit jamais

  1. Dardanus, opéra de La Bruère, mis en musique par Rameau, et représenté le jeudi 19 novembre 1739. (Br.)
  2. « Son genre était le grand, les fureurs, etc. » Anecdotes dramatiques.
  3. « Une des plus belles voix qui aient été entendues à l’opéra ; a quitté le théâtre en 1727 et y reparut en 1730. Elle s’est encore retirée plusieurs fois, et est toujours revenue au grand contentement du public. Mais il en est privé sans espérance depuis 1750. » Id.