Page:Diderot - Œuvres complètes, éd. Assézat, IV.djvu/274

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



— C’est que vous apprenez par cœur, tous les matins, trois pages de Brantôme ou d’Ouville[1] : on n’assure pas de ces deux profonds écrivains quel est le préféré…

— On se trompe ; madame, répondit Mangogul, c’est le Crébillon qui…

— Oh ! ne vous défendez pas de cette lecture, interrompit la favorite. Les nouvelles médisances qu’on fait de nous sont si maussades, qu’il vaut encore mieux réchauffer les vieilles. Il y a vraiment de fort bonnes choses dans ce Brantôme ; si vous joigniez à ses historiettes trois ou quatre chapitres de Bayle, vous auriez incessamment à vous seul autant d’esprit que le marquis D’…[2] et le chevalier de Mouhi. Cela répandrait dans vos entretiens une variété surprenante. Lorsque vous auriez équipé les femmes de toutes pièces, vous tomberiez sur les Pagodes ; des Pagodes, vous reviendriez sur les femmes. En vérité, il ne vous manque qu’un petit recueil d’impiétés pour être tout à fait amusant.

— Vous avez raison, madame, lui répondit Mangogul, et je m’en ferai pourvoir. Celui qui craint d’être dupe dans ce monde et dans l’autre ne peut trop se méfier de la puissance des Pagodes, de la probité des hommes et de la sagesse des femmes.

— C’est donc, à votre avis, quelque chose de bien équivoque que cette sagesse ?… reprit Mirzoza.

— Au-delà de tout ce que vous imaginez, répondit Mangogul.

— Prince, repartit Mirzoza, vous m’avez donné cent fois vos ministres pour les plus honnêtes gens du Congo. J’ai tant essuyé les éloges de votre sénéchal, des gouverneurs de vos provinces, de vos secrétaires, de votre trésorier, en un mot de tous vos officiers, que je suis en état de vous les répéter mot pour mot. Il est étrange que l’objet de votre tendresse soit seul excepté de la bonne opinion que vous avez conçue de ceux qui ont l’honneur de vous approcher.

— Et qui vous a dit que cela soit ? lui répliqua le sultan. Songez donc, madame, que vous n’entrez pour rien dans les

  1. Allusion aux rapports de Berrier, lieutenant de police.
  2. D’Argens ?