Page:Diderot - Œuvres complètes, éd. Assézat, IV.djvu/325

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



« — Oh ! qu’il y en ait ou qu’il n’y en ait pas, je ne m’accommoderais point de leurs façons, interrompit Fanni.

« — Je le crois, lui répondit Marsupha : aussi vous avez pris une sorte de conduite plus conforme à votre naissance et à votre mérite. Il faut abandonner ces bégueules à des philosophes ; elles sécheraient sur pied à la cour… »

Le bijou de Fanni se tut en cet endroit. Une des qualités principales de ces orateurs, c’était de s’arrêter à propos. Ils parlaient, comme s’ils n’eussent fait autre chose de leur vie ; d’où quelques auteurs avaient conclu que c’étaient de pures machines. Et voici comment ils raisonnaient. Ici l’auteur africain rapporte tout au long l’argument métaphysique des Cartésiens contre l’âme des bêtes, qu’il applique avec toute la sagacité possible au caquet des bijoux. En un mot, son avis est que les bijoux parlaient comme les oiseaux chantent ; c’est-à-dire, si parfaitement sans avoir appris, qu’ils étaient sifflés sans doute par quelque intelligence supérieure.

Et de son prince, qu’en fait-il ? me demandez-vous. Il l’envoie dîner chez la favorite, du moins c’est là que nous le trouverons dans le chapitre suivant.



CHAPITRE XLIV.


histoire des voyages de sélim.


Mangogul, qui ne songeait qu’à varier ses plaisirs, et multiplier les essais de son anneau, après avoir questionné les bijoux les plus intéressants de sa cour, fut curieux d’entendre quelques bijoux de la ville ; mais comme il augurait assez mal de ce qu’il en pourrait apprendre, il eût fort désiré les consulter à son aise, et s’épargner la peine de les aller chercher.

Comment les faire venir ? c’est ce qui l’embarrassait.

« Vous voilà bien en peine à propos de rien, lui dit Mirzoza. Vous n’avez, seigneur, qu’à donner un bal, et je vous promets ce soir plus de ces harangueurs, que vous n’en voudrez écouter.

— Joie de mon cœur ! vous avez raison, lui répondit Mangogul ; votre expédient est même d’autant meilleur, que nous n’aurons, à coup sûr, que ceux dont nous aurons besoin.

Sur-le-champ, ordre au Kislar-Agasi, et au trésorier des