Page:Diderot - Œuvres complètes, éd. Assézat, X.djvu/212

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Comme ses jours sont sereins ! comme ses nuits sont tranquilles ! comme ses eaux sont transparentes ! C’est lui qui crée le silence, la fraîcheur et l’ombre dans les forêts. C’est lui qui ose sans crainte placer le soleil ou la lune dans son firmament. Il a volé à la nature son secret ; tout ce qu’elle produit, il peut le répéter.

Et comment ses compositions n’étonneraient-elles pas ? il embrasse un espace infini ; c’est toute l’étendue du ciel sous l’horizon le plus élevé, c’est la surface d’une mer, c’est une multitude d’hommes occupés du bonheur de la société, ce sont des édifices immenses et qu’il conduit à perte de vue.


91. la nuit par un clair de lune [1].


Le tableau qu’on appelle son Clair de lune est un effort de l’art. C’est la nuit partout et c’est le jour partout ; ici, c’est l’astre de la nuit qui éclaire et qui colore ; là, ce sont des feux allumés ; ailleurs, c’est l’effet mélangé de ces deux lumières. Il a rendu en couleur les ténèbres visibles et palpables de Milton. Je ne vous parle pas de la manière dont il a fait frémir et jouer ce rayon de lumière sur la surface tremblante des eaux ; c’est un effet qui a frappé tout le monde.


89. vue du port de rochefort, prise du magasin des colonies.


Son Port de Rochefort est très-beau ; il fixe l’attention des artistes par l’ingratitude du sujet.


90. vue du port de la rochelle, prise de la petite rive [2].


Le Port de la Rochelle est infiniment plus piquant. Voilà ce qu’on peut appeler un ciel ; voilà des eaux transparentes, et

  1. Ce tableau faisait partie d’une série de quatre, ordonnée par le Dauphin, pour sa Bibliothèque, à Versailles. Les quatre parties du jour y étaient représentées :

    Le Matin, par le lever du soleil ;

    Le Midi, par une tempête ;

    Le Soir, par le coucher du soleil ;

    La Nuit, par un clair de lune.

  2. Cette vue et la précédente, faisant partie de la Suite des ports de France, sont actuellement au musée du Louvre, sous les nos 605, 604.