Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 11.djvu/952

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Sciences le parietal gauche d’un crâne humain, qui avoit neuf lignes & demi d’épaisseur ; il n’avoit point de diploë, & sa substance étoit serrée comme celle de l’ivoire. Du reste, il avoit tous les caracteres d’un parietal, par ses autres dimensions : des vaisseaux de la dure-mere, gravés sur la table interne, ne paroissoient pas en avoir logés de plus gros ; on n’a point su l’origine de cet os singulier par son épaisseur. M. Morand l’avoit reçu d’un de ses amis, qui étoit pour lors employé à l’armée de Westphalie, & qui le lui avoit envoyé comme une piece curieuse. Hist. des l’acad. des Scienc. année 1742. (D. J.)

PARIEUR, s. m. (Jeu.) celui qui parie. Voyez Pari.

PARILI, s. m. (Botan. exot.) nom d’un grand arbre qui croît au Malabar. Sa racine & ses feuilles passent pour adoucir la salure du sang & des humeurs. On prépare avec les feuilles, & celles du caretti, cuites dans le suc laiteux du cacao, une décoction qu’on applique aux hémorroïdes pour en appaiser les douleurs. (D. J.)

PARILIES, s. f. pl. (Ant. rom.) en latin parilia ; fêtes en l’honneur de la fondation de Rome. Hadrien étant monté sur le trône, trouva qu’il étoit convenable de célébrer l’anniversaire de la fondation de Rome, par des témoignages publics de vénération & de joie : plein de ce projet, il fit bâtir dans Rome même un temple à la ville de Rome, qui en avoit déja plusieurs dans les provinces, changea le nom de Parilia, qu’on donnoit au jour de sa fondation, en celui de Romana, & ordonna qu’à l’avenir ce jour seroit célebré par des fêtes & par des jeux publics ; c’est ce que nous apprenons d’Athénée. Le sénateur Buonarotti croit que le temple bâti par Hadrien est représenté sur un médaillon de ce prince, où l’on voit un temple à dix colomnes avec un fronton & des statues, ayant de chaque côté une colonne détachée du reste de l’édifice, sur laquelle s’éleve une statue, & pour légende, S. P. Q. R. E. X. S. C.

On ne faisoit aucun sacrifice sanglant le jour des parilies, parce que c’étoit le jour natal de la ville éternelle ; d’où il est aisé de juger, que quelque usités que fussent ces sortes de sacrifices, ils ne laissoient pas d’être toujours comme ils devoient être naturellement en quelque sorte d’horreur, puisqu’on croyoit honorer une fête en s’en abstenant. Il falloit donc bien que l’usage s’en fût introduit par politique plus que par dévotion. (D. J.)

PARILLA, Santa, (Géograph. mod.) ville de l’Amérique méridionale, au Pérou, audience de Lima, dans la vallée & sur la riviere de Santa, au bord de la mer, à 20 lieues de Truxillo, & 60 de Lima. Long. 300. long. 9.

PARIMA, lac de, (Géogr. mod.) lac d’Amérique qui est situé directement sous l’équateur. Il a 305 milles d’Allemagne de longueur de l’est à l’ouest, & dans l’endroit le plus large, cent milles ou environ ; de sorte qu’on peut le comparer aux plus grands lacs du monde, s’il n’est pas le plus grand ; cependant il ne reçoit & ne produit point de rivieres.

On peut douter, avec raison, comment ce lac a été formé, si c’est par quelque innondation ancienne de l’Océan, par des sources souterraines, ou par les eaux pluviales qu’il est entretenu : vraissemblablement il y a dans le fond des sources qui suppléent à l’eau qui se perd tous les jours par l’évaporation : car les lacs semblent avoir la même origine que les rivieres ; ils ne different que par la situation, & la quantité d’eau de leurs sources. En effet, qu’une source soit environnée de tous côtés d’un terrain élevé, qu’elle coule sur un lit plat & large, & ne fournisse qu’une petite quantité d’eau, elle ne forme point de courant, & s’évapore à mesure qu’elle sort.

Il n’y a donc réellement de différence entre les


sources, les lacs & les rivieres, que dans quelques circonstances : on peut trouver des sources qui ne forment point de courant ; mais on les appelle plus proprement des puits. (D. J.)

PARIS, (Géog. mod.) ville capitale du royaume de France, située sur la Seine, à environ 90 lieues sud-est de Londres, 95 sud d’Amsterdam, 260 nord-ouest de Vienne, 240 nord-est de Madrid, 270 nord-ouest de Rome, 490 nord-ouest de Constantinople, 340 de Lisbonne, 590 sud-est de Moscou, 300 sud-ouest de Cracovie, 230 sud-ouest de Coppenhague, 350 sud-ouest de Strockolm, Long. orient. de Paris à Notre-Dame, 20d. 21′. 30″. latit. 48d. 51′. 20″. long. de Paris à l’observatoire ; suivant Cassini, 19d. 51′. 30″. latit. 48d. 50′. 10″.

Paris est une ancienne ville, une des plus grandes, des plus magnifiques & des plus peuplées de l’univers. Elle a produit seule plus de grands personnages, plus de savans, plus de beaux esprits que toutes les autres villes de France réunies ensemble.

On y compte sept cent mille ames, environ 23 mille maisons, un grand nombre d’hôtels magnifiques. Il y a trois palais superbes distingués sur tous les autres ; savoir, celui des Tuileries, du Louvre & du Luxembourg ; celui du Louvre n’est point fini. Chaque roi depuis François I. y a fait travailler plus ou moins. Louis XV. aura peut-être la gloire d’y avoir mis la derniere perfection.

La Seine qui traverse Paris, passe sous plusieurs, pont, entr’autres sous le pont-neuf, qui est le plus beau, soit par sa longueur, soit par sa largeur. Les plus belles places publiques sont la place royale, où l’on voit la statue de Louis XIII. la place Vendôme, où est la statue équestre de Louis XIV. & la place des Victoires, où est la statue pédestre du même roi ; mais on fait actuellement entre les Tuileries & le Cours, une nouvelle place, où l’on a déja placé la statue équestre de Louis XV. on ne peut rien encore prononcer sur la place ; mais quant à la statue, il est décidé que c’est le plus beau monument en ce genre qu’il y ait à Paris.

De toutes les fontaines de Paris, il n’y en a que deux belles, celle des Innocens, & celle de la rue de Grenelle.

On compte dans Paris trois maisons de théâtres qui semblent être des prisons ; 41 paroisses, 11 chapitres ou collégiales, 53 couvents d’hommes, 70 couvents de filles, 12 séminaires, 8 abbayes de filles, & 3 abbayes d’hommes ; sçavoir, S. Victor, S. Martin-des-Champs, & S. Germain-des-Prés.

L’évêché de Paris fut érigé en archevêché en 1622. Les archevêques sont ducs & pairs depuis 1674. La métropole, quoiqu’ancienne, a des grandes beautés, & un cœur richement orné. Les autres églises remarquables sont 1°. Celle de la maison professe des Jésuites, où se trouve les cœurs de Louis XIII. & de Louis XIV. ainsi que le mausolée en marbre du grand Condé. 2°. L’église de la paroisse de S. Roch, nouvellement bâtie. 3°. celle de la paroisse S. Sulpice, qui n’est pas encore finie. 4°. Celle du Val-de-Grace, décorée de peintures ; c’est une des huit abbayes de filles qui sont dans la ville. 5°. On a commencé brillamment l’église de sainte Génevieve.

L’université de Paris, célebre dans le monde chrétien, est composée de trente-six colléges, dont dix sont de plein exercice. Il y a deux écoles publiques de Théologie, la Sorbonne & Navarre. Le cardinal de Richelieu a été restaurateur de la Sorbonne, où il a dans la chapelle un superbe mausolée. Le college le plus beau, & qui est de plein exercice, est celui des Quatre-Nations, appellé aussi Mazarin, parce qu’il a pour fondateur le cardinal de ce nom. Les jésuites avoient un vieux college dans la rue S. Jacques,