Page:Diderot - Encyclopedie 1ere edition tome 4.djvu/104

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

d’arcasse, sur lesquelles on pose les allonges de poupes ou de trepot, autrement les cormieres.

14. On pose une courbe sur la quille & contre l’étambord.

15. On fait la trace & le jarlot.

16. On perce les trous pour les gournables dans l’étrave, l’étambord, & la quille.

17. On assemble les gabords avec la quille ; puis

18. Les ribords, & l’on fait le platfond au niveau.

19. On pose une varangue sous l’embelle, avec un genou à chaque côté.

20. Puis on borde les fleurs, &

21. On les met à niveau quand elles ont leurs façons. Après cela

22. On fait les gabarits des trois allonges, auxquelles on joint les traversins des triangles.

23. Sur quoi on met les planches de triangle.

24. On met la baloire tout-au-tour, & les autres lisses de gabarit au-dessus, à niveau ;

25. Et aussi les arcboutans aux bouts du haut & les accores.

26. Les varangues, les genoux, les genoux de revers, les fourcats, les barres de contre-arcasses ou les contrelisses.

27. Les entremises & les taquets pour renfler.

28. On apprête les baux.

29. On dresse & l’on coud les bordages des fleurs.

30. On vaigre les fleurs.

31. On fait le triangle pour poser les baux, & de dessus

32. On dresse les allonges, où la serrebanquiere doit être cousue.

33. On attache la serrebanquiere.

34. On pose les baux, avec la vaigre de pont au-dessous.

35. On porte le triangle au haut.

36. On présente les gabarits de la seconde & de la troisieme allonge.

37. On coud le serrage, d’entre les fleurs & les baux,

38. Aux allonges.

39. On met les lisses de gabarit autour, & on y attache les arcboutans & les accores.

40. On pose en place les courbes, on vaigre le platfond ; on pose les porques, la carlingue ou contrequille, & l’on fait les carlingues des mâts.

41. On dresse la serregoutiere du haut pont.

42. On la pose.

43. Et l’on coud une ou deux vaigres au-dessus.

44. On pose les barrots du pont d’en-haut & de la sainte-barbe.

45. Ensuite on coud la serrebauquiere.

46. Et les autres serres au-dessous.

47. On gournable les fleurs.

48. On assemble l’arcasse avec les faix de pont.

49. On pose les courbatons, & l’on fait scier les barrotins.

50. On retourne au-dehors, & l’on coud le bordage sous les sabords.

51. On recoud les coutures des fleurs & les rablures.

52. On coud les bordages au-dessous de la premiere préceinte.

53. On acheve de mettre le bâtiment en état ; puis

54. On le tourne sur le côté.

55. On le redresse.

56. On attache les roses à l’étambord, & une plaque sur la quille.

57. On fait le modele du gouvernail.

58. On prépare tout pour lancer le bâtiment à l’eau, puis on le lance.

59. Quand il y est, on fait les échafauds au-dehors & par l’arriere.

60. On met les feuillets du haut des sabords tout-au-tour du vaisseau.

61. Et l’on coud les plus bas bordages ; puis après

62. On borde & éleve les hauts tout-au-tour ; l’on coud les ceintes, les couples, les lisses de vibord, le premier bordage de l’esquain, l’acastillage, & les herpes.

63. Ensuite on pose la plus haute serregoutiere,

64. Et sa vaigre au-dessus.

65. Les barrotins du premier pont,

66. Et les entremises au-dessous.

67. L’écarlingue du cabestan, & celle du mât d’artimon.

68. L’aiguille de l’éperon.

69. Les hiloires des caillebotis du pont d’en-haut.

70. Les étembraies du mât d’artimon & du cabestan.

71. On pose les barrots de la chambre du capitaine sur leurs taquets, & de même ceux du châteaud’avant.

72. La serrebauquiere au-dessous, avec les autres serres.

73. Les barrotins du haut pont.

74. On tient prêts les blocs ou marmots du gaillard-d’avant, & on les met en place.

75. Les entremises du gaillard-d’avant. Et au-dessous des barrots

76. On pose les piliers de bittes.

77. Le grand sep de drisse ou bloc, & celui du mât d’avant.

78. On borde le tillac.

79. Ensuite on travaille à la croix des montans ou allonges de poupe dans la chambre du capitaine, & au fronteau.

80. A l’éperon.

81. Aux galeries.

82. Aux sabords.

83. Aux écubiers.

84. Aux courbatons de bittes.

85. Aux accotards.

86. Au traversin de bittes.

87. On borde le château-d’avant ou gaillard.

88. On y pose les gouttieres ou gathes,

89. Et sur la dunette, & l’on y assemble les barrots & les barrotins.

90. On y coud la serregoutiere & les autres serres au-dessous.

91. On borde par-dessus, & l’on travaille aux haubans.

92. On fait les fronteaux ou cloisons de la chambre du capitaine, & l’on y fait les cabanes ou cajates.

93. On travaille aux étambraies.

94. On y fait passer les piés des mâts, & on les pose.

95. Et l’on couche le mât de beaupré.

96. On pose le cabestan.

97. On place les cadences des haubans.

98. On fait les fronteaux du demi-pont,

99. Et le fronteau du château-d’avant,

100. Et les caillebotis.

101. Ensuite on fait les écoutilles à panneaux à boîte.

102. Les dalots ou gouttieres, les pompes, & le tuyau pour l’aisement.

103. Le fronteau de la dunette.

104. Les platbords.

105. Les taquets.

106. Le fronteau de la sainte-barbe.

107. La dépense.

108. La cuisine.

109. Les bossoirs.