Page:Diogène Laërce - Vies - tome 2.djvu/178

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


qu’il ne t’en faut, tu tombes, sans le vouloir, dans les glaçons de la mort.

Il y a eu un autre Ariston, natif d’Ioulis, Philosophe Péripatéticien ; un troisième, Musicien d’Athènes ; un quatrieme, poête Tragique ; un Cinquieme du bourg d’Alaee, qui écrivit des Systêmes de Rhétorique, & un sixième, né à Alexandrie, & Philosophe de la Secte Péripatéticienne.