Page:Diogène Laërce - Vies - tome 2.djvu/205

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


LIVRE VIII.


PYTHAGORE


APrès avoir parlé de la Philosophie Ionique qui dut son commencement à Thalès, & des hommes célebres qu’elle a produits, venons à la Secte Italique, dont Phytagore fut le fondateur. Hermippe le dit fils de Mnésarque, Graveur de cachets ; Aristoxene le fait naître Tyrrh.nien, dans l’une des Isles dont les Athéniens se mirent en possession lorsqu’ils en eurant chassé les Tyrrhéniens ; quelques-uns lui donnent Marmacus pour pere, pour ayeul Cléonyme, fugitif de Phliunte. Ils ajoutent que Marmacus demeurait à Samos ; que pour cette raison Pythagore fut