Page:Dionne - Le Parler populaire des Canadiens français, 1909.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


des rejetons d’eux-mêmes. C’est ce que, sans système et par instinct, fait la langue populaire, notamment celle des Canadiens. C’est ainsi que d’accommoder, on fait accommodation ; de bande, s’abander (aller en bande), d’aller, allable (capable d’aller) et allant (bien disposé). Le mot annexe est savant, on créera plus simplement allonge. La coutume provigne le joli mot accoutumance. Se laisser surprendre par la nuit, longue et lourde périphrase, cède la place à ce mot pittoresque dans sa concision, s’annuiter. L’apparence devient l’apercevance. Pareil donne appareiller, dans le sens d’égaler et de comparer. L’idée sujet à appel, n’est plus périphrastique, on ne recule pas devant le mot appelable, pas plus que devant le mot arregardable, pour qui mérite d’être regardé. Le substantif argent donne l’adjectif argenté, dans le sens de riche ; c’est plus saisissant. Couvrir en ardoises, c’est ardoiser. Une grande quantité, c’est une battée. Un mot fort pittoresque, c’est l’adverbe chevalement, tiré de cheval, pour exprimer terriblement. Les exemples de ce procédé abondent, il est des plus heureux. Au verbe boire, en français, correspond le substantif ivrogne, la correspondance n’est pas tout à fait exacte. Grâce au procédé de provignement, le parler canadien est plus parfait, en créant buveron. Une autre expression très pittoresque, rentrant dans le même procédé, c’est celle de chatter pour aimer, dérivé de chat. À remarquer aussi chérant, dérivé de cher, et signifiant celui qui exige un prix trop élevé. L’aurore boréale est un clairon, dérivé de clair, et l’homme de cœur s’indique énergiquement par l’adjectif cœureux, que rien ne remplace chez nous, car courageux n’a pas la même signification exacte. Cabaner, de cabane, signifie habiller chaudement, et cornailler veut dire lutter comme le font les animaux à coups de cornes. On peut citer encore comme construits d’après le même plan : contenancer, pour appuyer ; consommages, pour déchets de