Page:Dionne - Le Parler populaire des Canadiens français, 1909.djvu/51

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

Harmonisation — voir la page de discussion du livre

Anpâter, v. a.
Appâter.
Anpauvrir, v. a.
Appauvrir.
Anpauvrir (s’), v. pron.
S’appauvrir, perdre sa fortune ou sa santé.
Anse, n. m.
Anse, n. f.
Ansillon, n. m.
Espèce de col de cornue par où l’anguille fait son chemin pour aller s’emprisonner dans un coffre de bois.
Antéchrit, n. m.
Antéchrist.
* Anticipation, n. f. (Angl.)
Attente.
* Anticiper, v. a. (Angl.)
— Prévoir. Ex. J’anticipe des embarras sans nombre.
— Empiéter. Ex. N’anticipons pas sur nos revenus.
— Espérer. Ex. J’anticipe un grand succès dans cette affaire.
* Antimacassar, n. m. (Angl.)
Dossier ou voile de fauteuil.
Antiquités, n. f.
Antiquailles, vieux objets de plus ou moins de valeur.
Anvaler, v. a.
Avaler.
* Anxieux, adj. (Angl.)
Désireux. Ex. Je suis anxieux d’aller vous voir.
Aouène, n. f.
Avoine.
Août, n. m.
Nous entendons souvent dire a-oût pour oût. Faute de prononciation.
Aparcevance, n. f.
— Apparence. Ex. La récolte a une belle aparcevance.
— Action d’apercevoir. Ex. La première aparcevance que j’en ai eue, ce fut à l’Auditorium.
Aparcevoir, v. a.
Apercevoir.
Aparçu, n. m.
Aperçu.
Aparément, adv.
Apparemment.
Apart, n. m.
Réserve. Ex. Je ferai un apart de cinq piastres pour toi seulement.